Journal du héros - « Voyage autour de ma chambre »

, par BERNOLLE Marie-Anne, Chargée de mission pour l’Inspection de Lettres

En écho à cette proposition faite pour les plus jeunes Rédiger le journal des aventures d’un héros de fiction, le projet de travail à distance présenté dans cet article est adaptable de la 3ème à la 1ère. Il propose d’accompagner les élèves dans un travail de lecture et d’écriture qui joue de la situation de confinement et les incite à une réflexion s’articulant avec des éléments de programme.
La période qui vient va nous confronter à des situations d’enseignement disparates et complexes. Ce projet se veut à géométrie variable de façon à pouvoir articuler un projet de classe sur un temps plus ou moins long - selon les niveaux, les classes et les situations -, des projets de groupes de travail, dans une temporalité qu’il appartient à chaque professeur de définir, et des projets individuels sur temps court.
Nous avons pris le parti, pour chaque étape, de faire un ensemble de propositions. Il s’ensuit des redondances, parfois. Il n’est évidemment pas question de tout faire. Cette forme de foisonnement est la garantie donnée à chacun de pouvoir construire son projet, en fonction du niveau de classe, de ses élèves, de ses intentions, de ce qui a déjà été fait ou non.

Présentation générale

Le support proposé est Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre, 1794, brillant opuscule dont le charme tient notamment à la forme hybride. L’ouvrage, qui emprunte de loin, non sans un soupçon de dilettantisme et un brin de provocation, aussi bien aux formes du journal et du récit de voyage, aux registres épique et burlesque, à la causerie littéraire et au récit de soi, se situe à la croisée des genres et se prête, de ce fait, à des exploitations variées sans que soit pris le risque de le réduire à un simple prétexte.

L’ouvrage est disponible gratuitement en ligne :

On entend, en s’appuyant sur cet ouvrage, engager les élèves dans un travail conjoint de lecture et d’écriture qui leur permette de se nourrir de leur expérience de confinement, de la penser et de la mettre à distance par le biais de l’écriture, à la lumière d’une thématique suggérée par les programmes.

Il s’agit de proposer un travail qui, selon le projet mis en place, puisse :
soit s’inscrire dans le prolongement de séquences déjà menées en classe pour approfondir et élargir la réflexion ;
soit mettre en place un nouveau champ de réflexion qui introduise à une séquence éventuellement menée au sortir du confinement ;
soit permettre d’aborder un élément de programme différemment en jouant avec les contraintes imposées par la situation présente.

Pour les élèves, l’idée est à la fois :

  • de les accompagner dans une lecture au long cours et de leur apprendre à se nourrir de leur lecture pour écrire ;
  • de leur faire vivre l’aventure de l’écriture en se faisant les scripteurs de leur propre journal ;
  • de les conduire, ce faisant, à interroger un genre et/ou une notion liés aux programmes du niveau visé.

À l’heure d’un confinement prolongé, et pour tenir compte de la disparité des situations et des difficultés éventuelles d’accès à l’outil informatique,
à l’heure d’un début de déconfinement effectif, pour tenir compte de la diversité des situations territoriales et individuelles, pour articuler présentiel et distanciel,
la production pourra prendre des formes variées (Cf. La production finale).

Comprendre le projet

Découvrir l’ouvrage : écouter la présentation de Jean Lebrun

Xavier de Maistre, « Voyage autour de ma chambre » - La marche de l’Histoire par Jean Lebrun, France Inter, le 12 décembre 2019.
https://www.youtube.com/watch?v=UJ4L7lGgARE

Répondre à deux questions

  • Qu’est-il arrivé à Xavier de Maistre ?
    Réponse attendue : Xavier de Maistre a été condamné à Turin à rester aux arrêts pendant 42 jours, enfermé dans sa chambre, pour s’être battu en duel.
  • Comment définir son projet d’écriture ?
    Réponse attendue : Pour meubler ce temps d’immobilité forcée, Xavier de Maistre se lance dans l’écriture d’une manière de journal qui se veut, non sans malice, le récit de son « voyage autour de sa chambre » et s’avère en même temps récit de voyage intérieur.
    En s’appuyant sur la présentation qu’en fait Jean Lebrun, et en fonction du niveau, on peut inviter les élèves, à l’instar de Xavier de Maistre, à :
    - « découvrir un monde intime infini » ;
    - explorer un espace restreint et voir comment il peut être réinventé en se « laissant aller de découverte en découverte » ;
    - se livrer à une forme d’expérience métaphysique et découvrir dans cette expérience du confinement comme une autre vie ;
    - expérimenter comment « l’immobilité forcée peut mener à d’avantage de liberté ».

Matériau pour construire la séquence

Principe d’ensemble

En s’appuyant sur la répartition horaire prévue par les programmes, on peut estimer, en français, le temps de travail maximum à attendre des élèves à quatre heures / semaine environ.

La période qui s’ouvre suppose d’articuler :

  • dynamique de classe et progression de tous les élèves,
  • présentiels éventuels et travail à distance,
  • travail individuel et travaux de groupes,
  • temps long et temps court ...

Les grandes étapes - De la lecture à l’écriture

PNG

L’idée est donc de proposer :

  • un projet au long cours
    qui favorise le maintien ou la relance d’une dynamique de classe/de groupes et qui permette une articulation plus aisée des regroupements en présentiel et du travail à distance, ou le prolongement d’un travail entièrement à distance.
  • séquencé en 6 grandes phases
    « Avant de partir » / « En route depuis mon fauteuil ! » / « Autour de mon lit » / « En chemin vers mon bureau » / « Entre bureau et bibliothèque » / « Aujourd’hui, je sors ! »
    Elles s’appuient sur l’organisation même du récit.
    Elles permettent de construire des projets, appuyés sur la lecture progressive de l’ouvrage, et selon une géométrie variable, en fonction du niveau de classe, de l’autonomie effective des élèves, de la disparité des situations, des conditions à venir d’enseignement, du projet du professeur...
  • décliné en 20 petites étapes
    Toutes ces étapes constituent autant d’options à retenir ou non dans le projet final du professeur, ce qui conduira ce dernier à regrouper plusieurs étapes de lecture autour d’un objectif de travail et un projet d’écriture.
    Chaque étape allie un temps de lecture de quelques pages (2 pages en moyenne), un travail d’accompagnement éventuel qui pourra être d’ordre divers (apports méthodologiques, connaissances littéraires, étude de la langue, approfondissement culturel), un temps d’écriture.
    Chaque étape offre un éventail de propositions, tant de points à travailler que de sujets d’écriture, parmi lesquelles le professeur est invité à faire ses choix pour construire un projet resserré et cohérent.

La production finale

Il s’agit donc de faire faire aux élèves la relation de leur « Voyage autour de la chambre ».
Articulé souplement au programme, le projet pourra structurer les apprentissages sur une période donnée - de 2 à 5 semaines en fonction des classes et au choix du professeur.

Il peut être :

  • strictement individuel
    La production finale pourra se présenter - au choix du professeur et/ou de l’élève selon ses possibilités - sous la forme d’un livre numérique OU d’un padlet OU d’un enregistrement sonore OU d’un livre fabriqué à partir d’un cahier ou bien encore de feuilles attachées entre elles.
  • coopératif
    On peut imaginer des phases d’interaction entre pairs, en présentiel ou à distance selon les circonstances, en binômes ou en petits groupes, pour des séances de présentation aux pairs et de relecture, de façon à faire progresser le projet.
    On pourra inviter les élèves à des échanges par mail, à des mini-ateliers en classe virtuelle, à un travail coopératif en utilisant un pad.
  • collaboratif
    On pourra également préférer :
    - soit engager les élèves dans une production de groupe : « Voyage autour de notre chambre »
    - soit engager les élèves dans une réalisation de classe : « Voyage autour de la chambre »

Définir le projet en articulation avec les programmes

En classe de 1ère - Programme pour l’EAF

Il s’agit, pour les premières, en leur faisant faire un pas de côté, de :

  • leur donner à lire quelque chose de nouveau, mais sans commencer un nouvel objet d’étude ;
  • de leur donner l’occasion de réviser une partie du programme fait dans l’optique de l’épreuve orale de l’EAF ;
  • de leur permettre de faire des gammes d’écriture de façon à les aider à consolider des compétences nécessaires pour affronter l’année scolaire suivante.

Ce travail, qui trouve sa légitimité première dans l’expérience du confinement que nous vivons aujourd’hui, peut s’articuler utilement et de façon pertinente, nous semble-t-il, avec trois éléments des programmes de 1ère, en prolongement à l’étude de l’œuvre et/ou du parcours associé.
La lecture de Voyage autour de ma Chambre de Xavier de Maistre est proposée aux élèves en lecture cursive, en écho avec l’une des œuvres étudiées entre septembre et mars, et peut servir de support pour les aider à se préparer à la courte présentation d’une œuvre choisie, au cours de l’entretien.

Objet d’étude : la littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle

  • Montaigne, Essais, « Des Cannibales », I, 3 ; « Des Coches », III, 6 / Parcours « Notre monde vient d’en trouver un autre »
    Voyage autour de ma chambre offre un contrepoint intéressant au récit de voyage que l’on peut donner en lecture cursive en complément. C’est l’occasion d’approfondir les codes du récit de voyage et de proposer aux élèves d’expérimenter l’écriture « à sauts et à gambades » pour mieux s’approprier l’écriture de Montaigne.
Sujet 1
Montaigne, dans ses Essais, écrivait « à sauts et gambades » et pensait le monde depuis « sa librairie », au gré de sa réflexion. Xavier de Maistre, enfermé dans sa chambre, parce que mis aux arrêts, nous invite, au rythme d’un voyage autour de sa chambre, au sein de ses pensées.
En prolongement à l’étude des Essais, pour vous aider à mieux en comprendre le fonctionnement et l’intérêt, je vous invite pour la période du X au X, au gré d’un voyage autour de votre chambre, à consigner sous forme d’« essai écrit à sauts et à gambades » les réflexions que vous inspirent l’instant présent, la situation de confinement que nous vivons, le monde comme il va.
  • Montesquieu, Lettres persanes / Parcours « Le regard éloigné »
    Voyage autour de ma chambre peut être proposé en lecture cursive en complément aux Lettres persanes dans le cadre du parcours « Le regard éloigné ». Être retiré chez soi, par contrainte, le temps comme en suspens en attendant que tout reprenne, est aussi une manière de faire un pas de côté et donne la possibilité de porter sur soi, sur les autres, sur la société telle qu’elle est et le monde comme il va, un regard distancié. On peut proposer aux élèves un travail d’écriture qui soit pour eux l’occasion d’expérimenter cette posture du « regard éloigné ».
Sujet 2
Dans le cadre du parcours associé aux Lettres persanes « Le regard éloigné », je vous propose en lecture cursive Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre. Le principe y est bien sûr autre que dans les Lettres persanes ; mais l’effet est analogue : l’écrivain tient là l’occasion de faire un pas de côté et de porter sur la société un regard distancié qui lui permet de construire un discours critique. Je vous invite ce faisant à un travail d’écriture. Comme Xavier de Maistre, au gré d’un voyage autour de votre chambre, laissez-vous aller à vos pensées et saisissez l’occasion de porter sur vous, sur les autres, sur la société un regard distancié.

Objet d’étude : Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle

  • Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien / Parcours « Soi-même comme un autre »
    Le parcours « Soi-même comme un autre » offre également la possibilité d’exploiter de façon fructueuse un travail sur Voyage autour de ma chambre. On notera que se croisent alors la démarche proposée pour les troisièmes en lien avec l’écriture de soi et celle proposée dans le cadre du parcours « Le regard éloigné ». Le parcours « Soi-même comme un autre », dans son énoncé même, induit l’idée d’une écriture qui conduit un « je » à porter un regard sur soi tout en faisant ce pas de côté, tout en prenant ce recul, qui permettent de porter sur soi un regard extériorisé et de se penser comme un autre.
Sujet 3
Dans le cadre du parcours associé aux Mémoires d’Hadrien « Soi-même comme un autre », je vous propose en lecture cursive Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre.
La lecture de l’ouvrage est aussi l’occasion de vous proposer un travail d’écriture au cours duquel vous ferez, vous-même, l’expérience de l’écriture de soi.
À la manière de Xavier de Maistre, vous êtes comme mis à l’arrêt, « enfermés dans votre chambre ». Je vous invite à « un voyage autour de votre chambre » qui sera pour vous l’occasion de vous regarder comme un autre et de coucher sur le papier, au gré des jours et de vos pérégrinations dans votre chambre, vos pensées du jour.

En classe de 1ère - HLP

S’emparer du petit ouvrage de Xavier de Maistre et du projet associé pourrait également être fructueux dans le cadre de l’enseignement de spécialité d’humanités, littérature et philosophie.
Ce serait une manière de continuer à nourrir ces élèves en leur proposant un travail en autonomie, individuel ou collaboratif, qui s’inscrirait dans le prolongement de la réflexion devant être conduite au 2ème semestre de 1ère et en introduction à la réflexion proposée au 1er semestre de la classe de Terminale.

Ce petit ouvrage brillant, datant de 1794, s’inscrit nous semble-t-il :

  • à la frontière entre un XVIIIème siècle finissant, brillant et mondain, et un XIXème siècle romantique en devenir, à une époque où la sensibilité affleure dans toute la littérature ;
  • aux confins donc des programmes de 1ère - Renaissance, Âge classique, Lumières - et de terminale - Du romantisme au XXème siècle.

Il s’avère de ce fait un excellent choix pour une transition entre première et terminale, pour un travail empreint d’une forme de légèreté, adaptée aux temps qui courent.
On peut mettre en place avec les élèves un travail conjoint de lecture et d’écriture qui viendra s’articuler tout à la fois avec les entrées :

  • 1ère - Semestre 2 - « Les représentations du monde / Décrire, figurer, imaginer »
  • Tle - Semestre 1 - « La recherche de soi / Les expressions de la sensibilité
    & Les métamorphoses du moi »

En classe de 2nde

  • Pour l’objet d’étude « Le roman et le récit du XVIIIe siècle au XXIe siècle », l’objectif est d’approfondir l’approche des formes narratives initiée au collège en proposant des œuvres de la littérature française et francophone du XVIIIe au XXIe siècle, inscrites dans une perspective historique et culturelle.
    Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre, daté de la toute fin du XVIIIe siècle, peut être proposé dans ce cadre, à l’étude ou en lecture cursive. L’ouvrage relève tout à la fois, et de façon très souple, du récit de voyage, du biographique, du journal, et offre, dans sa singularité, une occasion intéressante de s’interroger sur ces différentes formes littéraires.
    Pour simplifier le travail des élèves, on pourra veiller à privilégier un seul aspect au détriment des autres dans le projet d’écriture
Sujet 1
Vous voilà, comme Xavier de Maistre, coincés dans votre « chambre », mis aux arrêts par le Covid 19.
Au gré de cette période de confinement, je vous invite à un « voyage autour de votre chambre ». À la manière de Xavier de Maistre, vous réaliserez un pastiche de récit d’apprentissage / récit de voyage / récit picaresque [1], en faisant part, au fil des étapes qui vous seront indiquées, de vos découvertes, rêveries, interrogations, réflexions, jour après jour.
  • Ce travail autour du Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre peut également être rattaché à l’objet d’étude « La littérature d’idées et la presse du XIXe siècle au XXIe siècle ». Ce voyage imaginaire et intime est aussi pour de Maistre une fenêtre ouverte sur le monde qui l’entoure. L’idée serait alors d’y associer une consigne qui inviterait les élèves à prendre appui sur ce journal-carnet de voyage autour de leur chambre, pour développer une réflexion, chaque jour différente, sur le confinement et la manière dont cela les interroge sur eux, sur le monde, sur l’avenir.
    En introduction ou en prolongement à un groupement de textes autour d’un débat d’idées, du XIXe au XXIe, ce travail constitue pour les élèves une bonne occasion de comprendre le fonctionnement de ladite littérature d’idées, d’explorer par eux-mêmes la manière dont la réflexion peut investir toute forme littéraire et la faire leur pour soutenir une argumentation. Il est une manière, adaptée au confinement, de « poursuivre le travail de formation du jugement et de l’esprit critique » préconisé par les programmes.
Sujet 2
Depuis votre chambre, au gré de vos pérégrinations autour de votre chambre, le journal que vous allez tenir sera comme une fenêtre ouverte sur le monde. Pas à pas, jour après jour, vous développerez une réflexion, chaque jour différente, sur le confinement et la manière dont cela vous interroge sur vous, sur le monde, sur l’avenir. Parallèlement, ce sera aussi l’occasion pour vous d’interroger votre propre regard et la manière dont vous regardez un univers familier.

En classe de 3ème

Le projet s’articule assez naturellement avec l’entrée Se chercher, se construire.
Les programmes proposent en effet comme thématique « Se raconter, se représenter » et préconisent de faire :

− découvrir différentes formes de l’écriture de soi et de l’autoportrait ;
− comprendre les raisons et le sens de l’entreprise qui consiste à se raconter ou à se représenter ;
− percevoir l’effort de saisie de soi et de recherche de la vérité ;
− s’interroger sur les raisons et les effets de la composition du récit ou du portrait de soi.

Pour les troisièmes, le projet consiste à leur faire lire quelqu’un qui se raconte et se présente pour eux comme l’occasion de « se chercher et se construire », par le biais de l’écriture, au fil d’un récit de voyage qui se fait au rythme des jours qui passent. On leur propose ainsi d’expérimenter l’écriture de soi à la manière de Xavier de Maistre et à la lumière de la situation de confinement et de distanciation physique que nous connaissons.

C’est aussi pour les élèves l’occasion donnée :

  • de vivre de l’intérieur le rapport complexe qu’entretiennent expérience personnelle et écriture dans ce que l’on nomme « l’écriture de soi » ;
  • de comprendre de l’intérieur comment, pour tout écrivain, écrire est une manière d’être à soi et au monde et que l’acte d’écrire se nourrit des expériences de vie, comme l’est pour eux l’expérience présente du confinement.
Sujet
À la manière de Xavier de Maistre, au gré d’un voyage autour de votre chambre, vous présentez vos découvertes et exprimez les sentiments et les réflexions que vous inspire la situation de confinement.

Démarche et mise en œuvre

Proposition pour la classe de 3ème

La présente proposition de mise en œuvre en 3ème donne à voir comment construire, à partir du « tableau des possibles » (cf. paragraphe suivant), un projet resserré adapté à la situation, à vos élèves, à vos envies.

Mise en œuvre en classe de 3ème

Entrée : Se chercher, se construire - « Se raconter, se représenter »
Thème : « Voyage autour de ma chambre » au temps du confinement - Lire, écrire, dire, se dire …
Dominantes : Écriture & étude de la langue
Enrichir son lexique, revoir des notions syntaxique pour mieux écrire.
Objectifs :
- expérimenter l’écriture de soi
- le lexique des sentiments, des émotions, des sensations
- améliorer l’écrit : savoir utiliser les différents types de phrase et les signes de ponctuation associés à bon escient.
- raconter, décrire, se re-souvenir … pour se dire

Présentation du projet

Le champ des possibles

Le tableau ci-dessous présente le résultat d’une lecture minutieuse du roman qui fait le point sur l’ensemble des matériaux proposés par l’œuvre pour construire un projet articulant lecture & écriture autour de savoirs & savoir-faire identifiés.
La matière offerte par le petit livre de Xavier de Maistre est suffisamment dense pour s’adapter à tous les niveaux et tous les projets évoqués.

Le jeu consistera donc à faire ses choix au profit d’un projet resserré et séquencé, adapté à la situation, à vos élèves, à vos envies.

PNG
PNG

PNG
PNG
PNG

Télécharger le tableau au format Word pour retravailler la séquence à votre convenance :

Tableau des possibles

Notes

[1la forme exacte choisie dépendra de ce qui a déjà été fait avec les élèves et du projet propre de chaque professeur

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)