Faire lire et écrire avec les Tice Séquence réalisée pour l’étude du roman de Philippe Claudel, Le rapport de Brodeck

, par SAULNIER Sophie, Lycée Jean Jaurès d’Argenteuil (95)

Séquence réalisée par Sophie Saulnier, Professeur au Lycée Jean Jaurès d’Argenteuil (95).

L’accent est mis sur le travail de la langue dans une relation étroite entre écriture et lecture, à quatre étapes essentielles de l’étude d’un roman : préparation, lecture, analyse, synthèse.

La séquence a été réalisée avec une classe de 1ère S (EAF), s’est inscrite dans l’Objet d’étude : le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.
Elle a pris appui sur l’étude du roman en œuvre intégrale : Philippe Claudel, Le Rapport de Brodeck. Les moyens TICE mis en oeuvre furent le blog et le diaporama.

Blog de la classe.

Préparation et lecture : lecture/écriture

Philippe Claudel a remporté le Goncourt des lycéens pour le roman que les élèves ont à étudier. Les élèves n’ont pas participé à ce concours, mais le professeur leur propose un travail qui relève de ce même processus. Il s’agit d’éveiller leur intérêt pour le roman et de les amener à réfléchir à ce qu’est une communauté d’idées : si les lycéens ont élu ce roman c’est qu’il y a bien des raisons du côté du roman mais aussi du côté des élèves.

Sur Youtube, il y a plusieurs interviews de P. Claudel données à l’occasion du Goncourt des lycéens ainsi que l’interview d’un ancien lauréat de ce prix qui en explique tout l’intérêt. Les interviews sélectionnées ont été menées par des lycéens. Ces interviews sont mises sur le blog de la classe.

A partir des informations recueillies sur le blog et à partir de leur lecture personnelle du roman, les élèves rédigent le rapport qu’ils auraient pu écrire sur Le rapport de Brodeck s’ils avaient été membres du jury.
Contraintes : trois pages, comparaison avec d’autres romans (liste non imposée), prise en compte du genre du rapport, analyse précise du roman et arguments justifiant leur décision. Remarque : ils ont la possibilité de ne pas décerner le prix à Philippe Claudel, mais à un autre roman de leur choix.

Analyse des intentions du sujet : il s’agit d’une sorte de contrôle de lecture, mais sous forme d’écriture d’invention qui demande une lecture personnelle du roman et ouvre sur une pratique de l’essai : critique littéraire, argumentation, défense de sa propre opinion, parole personnelle mais aussi parole qui assume le statut de lycéen, donc représentative du Lycéen, un « je » personnel et prototypique.

Analyse du travail des élèves :
La grande majorité a compris qu’il s’agissait d’un travail d’argumentation, voire de délibération ; certains se sont bien mis dans la situation d’énonciation propre à ce type de travail : sentiments personnels, émotion, mais aussi critique littéraire et analyse détaillée des procédés du roman. D’autres se sont contentés d’un long résumé du roman, d’autres encore ont commencé correctement mais ont, petit à petit, oublié l’enjeu du travail et n’ont pas abouti à une argumentation. Une très bonne copie s’est mise en situation de rapport oral face aux autres membres du jury, lors de la remise du prix et s’est interrogé sur son propre rapport à la lecture dans une sorte de jeu de rôle : alors que la situation réelle est celle d’un lycée ZEP à Argenteuil, elle s’est mise dans le rôle d’une lycéenne de lycée d’élite, à Paris, ayant à en découdre avec les préjugés sur les élèves de ZEP et leurs rapports à la lecture.
Remarque : le professeur n’avait pas donné au préalable d’exemple de ce que pourrait être ce type de rapport, ce qui permettait un travail en principe plus personnel de la part des élèves.

Lecture. Exposés en groupe devant figurer sur le blog : écriture collective, responsabilité d’une écriture publiée.

Ont été proposés aux élèves quatre exposés sur Le rapport de Brodeck. Les exposés, comme c’est souvent le cas, sont collectifs ; la particularité, ici, est qu’ils doivent donner lieu à une publication sur le blog.
Titre des exposés
. Le roman et son inscription dans l’Histoire.
. La construction des personnages dans le RdB.
. La construction du récit.

Dispositif. Sur le blog, le professeur a créé une catégorie intitulée « Espace provisoire de travail ». Quand les élèves rédigent un article et qu’il y a trop de problèmes d’orthographe et/ou de syntaxe, le professeur les publie dans cet espace provisoire en notant (en rouge, en gras) les erreurs ; les élèves doivent faire les corrections ; une fois les corrections effectuées, leur article passe de l’espace provisoire à la catégorie définitive à laquelle ils appartiennent.

Analyse du travail des élèves
Les commentaires publiés par les élèves sur les exposés pointent certains défauts ou insuffisances dans le travail de leurs camarades.

La lecture comme acte.

L’exposé sur la construction du récit conduit le professeur à proposer aux élèves un travail particulier : il s’agit de représenter graphiquement la structure en puzzle (ou patch-work) du récit. Le résultat est publié sur le blog.
Le repérage a été fait en commun (fils narratifs/ pages) ; chacun doit trouver une manière de représenter la complexité de la structure du récit ; doivent figurer une légende des couleurs utilisées ainsi que l’échelle (carreau/pages du roman).
Les élèves jouent bien le jeu et sont en général attentifs à l’effet esthétique du résultat qu’ils présentent parfois comme un tableau abstrait. Certains, trop soucieux d’originalité, ou heureux de montrer leur créativité, rendent un travail qui n’a rien à voir avec l’emboîtement des différents fils narratifs.

Lecture analytique et blog 

La troisième lecture analytique, pp.30-31, « chien-Brodeck »
Le texte est préparé en classe : premières approches, élucidation du sens et lecture écho d’un passage de Si c’est un homme de Primo Levi. En classe, les élèves (par groupes) commencent à préparer un plan détaillé. Puis, sans que le professeur ait eu accès à leurs plans, ils doivent les mettre sur le blog. En fonction des commentaires publiés sur le blog et les commentaires oraux du professeur sur leur travail, ils doivent apporter des modifications.

Analyse du travail des élèves.
Les élèves se félicitent en général de leurs plans, ils plébiscitent le même, mais ils n’en perçoivent pas le défaut majeur : les exemples ne sont pas analysés.

Autres utilisations du blog : invitations aux lectures et recherches personnelles

A partir de la lecture analytique du passage sur les portraits parlants, un élève fait une recherche sur le clair-obscur en peinture et en littérature.
Un élève propose un résumé du Rapport de Brodeck et son avis sur La petite fille de monsieur Linh.

Préparation de l’oral de l’EAF

Lecture de l’incipit par l’auteur (Youtube)
Diaporamas sur Les Ambassadeurs, Holbein et sur les portraits et autoportraits de Francis Bacon.

La synthèse a pris la forme d’une dissertation sur héros et anti-héros (pas d’usage particulier des TICE).

TraAM

Cette séquence est exposée dans le cadre des TraAM (Travaux Académiques Mutualisés). Bernard Maréchal de l’académie de Besançon l’a reprise et retravaillée. Vous pouvez avoir accès à sa séquence en cliquant sur ce lien : : : http://missiontice.ac-besancon.fr....

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)