L’abécédaire de La Fontaine

, par Gaëlle Chauvineau

***activité proposée par Françoise Carrier, Saint-Cloud


Comment , à l’occasion d’une séquence sur Les Fables de La Fontaine, amener les élèves à découvrir de manière personnelle la biographie de cet auteur phare du programme de sixième et les inviter à lire d’autres fables que celles étudiées en cours. C’est dans cette perspective que l’on peut proposer un projet individuel de réalisation d’un abécédaire sur La Fontaine.
Avant de recevoir les directives pour la réalisation de leur abécédaire, les élèves ont observé des abécédaires en classe ( travaux d’observation en groupes de quatre élèves) pour en déterminer les constantes (ordre alphabétique, esthétique de la présentation, page de couverture avec titre) et les variantes (alphabet pas toujours proposé en totalité, présentations et formats différents, diverses calligraphies des lettres de l’alphabet..) puis chaque groupe a proposé sa définition du mot « abécédaire », définitions qui ont été comparées entre elles et avec celle du dictionnaire (exercice d’apprentissage du lexique : la rédaction d’une définition dans un article de dictionnaire).

Les consignes données aux élèves pour la réalisation de l’abécédaire

- Durée : 3 semaines.

- Recherche à partir d’un site sur La Fontaine : lafontaine.net, et à partir d’ouvrages du C.DI. dédiés à La Fontaine et à partir de recherches individuelles à la bibliothèque municipale. Les élèves doivent se renseigner sur la biographie, l’univers des fables et les différents illustrateurs ; ils ont également pour mission de relire des fables connues et d’en découvrir d’autres.

- 15 lettres : retenir 15 lettres de l’alphabet et choisir pour chacune un mot pertinent pour la biographie ou l’œuvre et qui renseigne sur l’une ou l’autre (Mots sans articles). On peut choisir un titre de fable, un animal (typologie, symbolique…), un objet, un personnage, un élément biographique, un élément littéraire (vers, récit, morale…) une illustration….. Pour choisir entre essentiel et accessoire, un critère : la notion figure sur plusieurs sources de renseignements.

- 2 ou 3 phrases par mot, reformulation obligatoire (réelle prise en compte dans la notation). S’il s’agit d’une fable, il faut expliquer son intérêt.
- Présentation de l’abécédaire : un bel objet (choix d’une mise en forme). Faire preuve d’imagination et d’inventivité. Ce travail peut se faire en coopération avec le professeur d’arts plastiques. 5 points pour la présentation

Pourquoi faire réaliser un abécédaire ?

- C’est un projet qui associe lecture/réflexion/sélection/ réflexion/écriture ;
- Il nécessite une implication et des choix de la part de chaque élève ;
- Il permet des entrées possibles et directes ;
- Il requiert une dimension artistique, esthétique ;
- Il offre des entrées différentes dans la recherche : réalités du mondes, histoires, littérature, arts…
- Il permet de mesurer un parcours, des acquis sur la lecture en fin de séquence.

La présentation des travaux

Chaque élève passe au tableau présenter oralement son travail à la classe ou à une autre classe de sixième (sources d’informations, modalités de mise en œuvre pratique, choix justifié de trois mots dont il(elle) propose le texte d’accompagnement).
Les réalisations d’élèves peuvent être exposées au C.D.I. de l’établissement.

Des exemples de réalisations d’élèves

Réalisations d’élèves

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)