Approfondir l’analyse d’un poème grâce aux TICE : « Heureux qui comme Ulysse » de Du Bellay

, par PLAISANT-SOLER Estelle, Lycée Saint-Exupéry, Mantes-la-Jolie

Présentation

Le poème

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son aage !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison,
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m’est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le sejour qu’on bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine :

Plus mon Loire Gaulois, que le Tibre Latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l’air marin la douceur Angevine.

Les TICE : un outil pour approfondir l’interprétation et l’analyse littéraire

Cette analyse a pour objectif de montrer comment les TICE peuvent s’intégrer aux activités de commentaire et d’analyse littéraire telles que le professeur de 1ère les mène régulièrement pour préparer l’oral du baccalauréat.

Les séances que nous proposons sont des suggestions pour aider les élèves à approfondir leurs réflexions, qui restent trop souvent paraphrastiques ou superficielles, surtout face à un poème à la fois très court et très connu, comme « Heureux qui comme Ulysse » de Du Bellay. La démarche de pensée qui est attendue des élèves leur échappe parfois : il leur faut en effet :
- lire et bien lire le texte,
- en s’appuyant sur toutes les connaissances littéraires nouvelles de la séquence (sur l’auteur, le mouvement culturel, etc.),
- mais aussi en convoquant des connaissances stylistiques (sur le genre, le registre, les figures de rhétorique, etc.) acquises lors d’autres séquences, à l’occasion de textes parfois très différents, étudiés longtemps auparavant, parfois les années précédentes.
- puis reconstruire cette réflexion et cette lecture approfondie du texte en respectant la méthode de la construction d’un commentaire.

Autant d’étapes qui sont des écueils pour l’élève. Et pour lesquelles les TICE peuvent être une aide précieuse.

Diverses exploitations d’Internet au service de l’analyse du sonnet « Heureux qui comme Ulysse » de Du Bellay

Les recherches guidées que nous proposons dans ce travail obligent tous les élèves, y compris ceux qui ne participent jamais en classe et restent passifs devant les questions du professeur, à entrer dans une démarche d’analyse littéraire et à convoquer leurs connaissances pour commenter le poème. L’utilisation d’Internet en salle multimédia permet en effet d’aboutir de la part des élèves à des réflexions que le professeur aurait pu susciter par un questionnement approprié en classe. Mais ici , tous les élèves sont actifs.

De plus, même si la recherche est guidée par un questionnaire, les élèves restent autonomes dans le choix et la sélection des informations, opération qu’ils doivent mener toujours avec le texte sous les yeux. C’est ainsi leur apprendre à utiliser de manière fructueuse des recherches pour un commentaire littéraire, alors que trop souvent ils se limitent à chercher un commentaire tout fait, souvent indigent d’ailleurs. C’est aussi leur apprendre comment s’appuyer sur des connaissances qui ne semblent pas directement liées au texte pour améliorer et approfondir leur analyse du texte.

La démarche que nous proposons pour analyser le poème de Du Bellay s’appuie sur trois séances TICE, qui ne durent pas forcément toute l’heure : des temps de synthèse orale doivent ponctuer régulièrement les temps de recherche, pour garder toujours l’attention des élèves fixée sur une finalité = l’analyse d’un texte précis.

- Séance 1 : A la découverte d’un genre, ou comment les TICE peuvent aider les élèves à approfondir leur analyse du sonnet.

- Séance 2 : Le voyage à Rome à la Renaissance, ou comment les TICE peuvent montrer aux élèves comment approfondir leur réflexion sur la comparaison entre Rome et le petit Liré.

- Séance 3 : Voyage mythique et symbolique, ou comment les TICE peuvent permettre aux élèves de découvrir par eux-mêmes les significations les plus profondes du thème du voyage à Rome dans les Regrets.

Déroulement des activités

Séance 1 : A la découverte d’un genre

Sites Internet à exploiter

- La Clé, répertoire de procédés littéraires, classés par genres : très complet et très riche, mais parfois trop pour certains élèves. A compléter donc par :

- Lexique des termes littéraires de Lettres.net : lexique qui offre aussi un accès par genre dans sa « recherche thématique ». Pas d’exemples et des définitions très brèves. Mais une navigation aisée et accessibles à tous les élèves, y compris les élèves en difficulté.

Démarche pédagogique adoptée

- En salle multimédia, distribuer le poème de Du Bellay. Le lire ensemble et poser la question du genre. D’emblée, quelques élèves reconnaîtront la forme du poème, un sonnet. C’est à partir de cette remarque initiale que la recherche est lancée.

- Sur le site « La Clé », les élèves recherchent l’histoire du sonnet et établissent une première interprétation : une forme nouvelle, typique de la Renaissance, très prisée de la Pléiade.

- Toujours sur le site « La Clé », ils doivent également réfléchir aux raisons multiples du choix de cette forme fixe et repérer, en s’appuyant sur leur lecture du texte, celles qui semblent déjà correspondre le mieux au poème de Du Bellay.

- A l’aide des « ingrédients » proposés par le répertoire de « La Clé », ou bien en s’appuyant sur le « Lexique des termes littéraires de Lettres.net », les élèves doivent analyser en détail l’architecture du sonnet de Du Bellay. Il s’agit bien de s’appuyer sur l’outil Internet pour analyser précisément le poème.

- Cette navigation doit les amener à explorer deux autres genres essentiels à l’analyse du poème de Du Bellay : l’élégie et la poésie lyrique. Une navigation bien menée à partir du sonnet doit y aboutir que les élèves travaillent sur « La Clé » ou sur le « Lexique de Lettres.net », mais le professeur peut susciter l’exploration de ces rubriques par ses remarques et ses indications.

- L’analyse du registre élégiaque doit s’appuyer précisément sur les citations du texte. Ainsi, ce qui n’était au début de l’heure qu’une analyse formelle du poème aboutit à une réflexion sur le sens de cette architecture et de cette écriture : il s’agit dans ce poème de l’expression d’une plainte élégiaque, proférée par une subjectivité mélancolique.

A quelles réflexions sur le poème peut-on aboutir

Cette première séance permet de partir d’une connaissance souvent très vague du sonnet par les élèves pour aboutir à une réflexion approfondie sur la poétique du regret de Du Bellay dans ce poème :

- Analyse de l’architecture du sonnet et mise en relation avec les théories de la Pléiade

  • La structure du sonnet
  • Les rimes
  • Les enjambements et les rejets
  • Les sonorités

- Analyse de l’écriture élégiaque de Du Bellay, de ses procédés et de ses conséquences sur la construction du sonnet

  • Pathos
  • Plainte (questions + hélas)
  • Répétitions : le chant élégiaque

- Réflexion sur la notion de subectivité dans l’écriture poétique de ce sonnet

  • Subjectivité mélancolique
  • Poésie et mélancolie
  • Définition du lyrisme
  • La question du JE : métonymies et division du sujet souffrant

C’est cette réflexion sur la subjectivité, l’écriture personnelle et l’inspiration autobiographique qui relancera la séance 2.

Séance 2 : Le voyage à Rome à la Renaissance

Sites Internet à exploiter

- Deux sites pour connaître le contexte autobiographique du poème
- Rapide biographie de Joachim Du Bellay sur Gallica
- La famille de Du Bellay : des diplomates envoyés à Rome

- Deux sites pour connaître le contexte culturel du voyage à Rome à l’époque de la Renaissance
- Exposition virtelle de la BNF sur les dessins de la Renaissance : voir en particulier toutes les pages qui traitent du « goût de l’antique »
- Dossier de Gallica sur les voyages en Italie : voir en particulier le voyage à l’époque de la Renaissance ou le genre et la poétique des ruines

Démarche pédagogique adoptée

- La première étape de la recherche porte sur les sites ayant trait au contexte autobiographique du poème. Les élèves doivent chercher dans ces pages des informations intéressantes pour l’analyse du texte, et s’appuyer ensuite sur des citations précises. Ils sont ainsi amenés à approfondir les réflexions sur la subjectivité poétique faites lors de la séance 1.

- Pour approfondir le travail sur l’inspiration personnelle et autobiographique de Du Bellay, le professeur peut alors distribuer deux textes complémentaires au choix, l’un plus long et plus difficile que l’autre : l’adresse à Monsieur d’Avanson ou le premier sonnet du recueil des Regrets, deux textes qui établissent un pacte autobiographique avec le lecteur.

- La deuxième étape de la recherche porte sur le voyage à Rome à l’époque de la Renaissance et la poétique des ruines telle qu’elle s’exprime dans le sonnet. En partant de la dimension autobiographique du texte, et notamment les allusions au village natal de Du Bellay, les élèves sont amenés à travailler de manière plus approfondie sur l’évocation de Rome : son écriture stylistique, mais aussi ses enjeux.

A quelles réflexions sur le poème peut-on aboutir

En s’appuyant sur ces deux recherches, l’élève peut approfondir son analyse du regret mélancolique du pays natal et travailler ainsi sur les spécificités de l’écriture de l’exil :

- Le poète voyageur : dimension autobiographique du poème

  • Le contexte autobiographique du voyage à Rome
  • Un pacte autobiographique ?

- Voyage et exil : les procédés de la nostalgie

  • Le lexique affectif
  • Les comparaisons
  • Les antithèses

- L’évocation des lieux : entre éloge et blâme

  • Description des lieux
  • Métonymies
  • Les noms et la poétique des ruines

Séance 3 : Voyage mythique et symbolique

Sites Internet à exploiter

- Exposition virtuelle de la BNF sur la mer

- Recherche d’occurences dans Les Antiquités de Rome de Du Bellay à partir du site ABU

Démarche pédagogique adoptée

- Il s’agit maintenant de montrer aux élèves comment « approfondir la réflexion », expression qui revient souvent dans les commentaires des copies mais qu’ils ont bien du mal à mettre en pratique.

- Pour ce faire, il est possible de repartir d’un paragraphe de la biographie de Joachim Du Bellay sur Gallica et de souligner avec les élèves les expressions problématiques qui restent à démontrer dans le poème « Heureux qui comme Ulysse »

"Voyage initiatique pour un poète de la Renaissance, ce séjour romain semble avoir laissé Du Bellay aussi perplexe que son retour à Paris en 1557. Il publie alors deux recueils dont les thématiques auront un long destin littéraire : Les Regrets peinture de la Rome pontificale en proie aux intrigues de cour dominée par le portrait du poète en Ulysse, et Les Antiquités de Rome (1558), quête de la Rome païenne, mais surtout méditation sur le destin des empires."

- Pour mener à bien le travail dans l’heure, il est préférable de diviser la classe en deux groupes, ou bien d’individualiser la tâche en proposant aux élèves les plus rapides de travailler sur les deux thèmes du Voyage et de Rome.

- La première exploration porte sur l’exposition virtuelle de la BNF consacrée à la mer. Les élèves doivent approfondir les références du premier quatrain à Ulysse et Jason grâce au site et élargir ainsi leur interprétation du poème : Du Bellay s’appuie sur des références personnelles et autobiographiques, mais pour construire un itinéraire mythique et symbolique.

- Pour approfondir la réflexion, le professeur peut donner en lecture complémentaires d’autres poèmes de Du Bellay présentant la comparaison avec Ulysse, ou sur le thème du voyage

- Si les élèves sont réceptifs, on peut terminer l’analyse par une comparaison entre les Antiquités de Rome et Les Regrets, car on trouve aussi dans ce poème la « méditation sur le destin des empires » dont parle la biographie de Gallica. Le site ABU permet en effet de faire une recherche d’occurences dans les Antiquités de Rome. En recherchant le mot « Rome » et en analysant le contexte des occurences, les élèves peuvent percevoir la réflexion sur la grandeur et le déclin de l’empire romain. Tandis que l’occurence du mot « France », unique dans le recueil, permet de découvrir la notion de translatio imperii qui est au coeur des principes de la Pléiade : faire de la France l’héritière de la Rome antique et la dépasser.

A quelles réflexions sur le poème peut-on aboutir

Ces deux recherches permettent d’approfondir la réflexion sur la dimension humaniste du texte, à travers une analyse approfondie de la signification du thème du regret :

- De l’interprétation autobiographique à l’interprétation mythique

  • L’écart par rapport à la réalité biographique
  • Lyrisme et mythe
  • Le voyage d’Ulysse : un leitmotiv des Regrets

- Un itinéraire universel

  • Une odyssée intérieure : interprétation morale du voyage et de ses écueils
  • Une image traditionnelle de l’humanisme

- Le regard d’un humaniste sur l’Histoire

  • Le regard sur la Rome contemporaine
  • Une interprétation implicite de l’histoire des civilisations : de la grandeur de Rome à la grandeur de la France

Séance 4 : Synthèse et achèvement du commentaire

Cette dernière séance, menée de manière traditionnelle, permet de reprendre, de synthétiser et de reconstruire l’ensemble des découvertes, des analyses et des idées que les élèves ont exprimées et notées pendant les trois séances TICE.

C’est à cette occasion que la classe peut discuter d’une problématique et d’un plan. Bien sûr, les trois séances étaient déjà structurées, ce qui facilite la tâche. Mais il est important aussi de montrer aux élèves que le plan est ce à quoi on aboutit après une recherche approfondie sur le texte, et non un cadre vide en trois parties trois sous-parties que l’on pose dès le départ et que l’on remplit à la manière de mots-croisés ou d’un jeu du pendu, sans se pencher réellement sur le texte que l’on a sous les yeux.


Poèmes complémentaires

L’inspiration autobiographique des Regrets

Lire les poèmes

- Du Bellay, Les Regrets. Adresse à Monsieur d’Avanson
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet I

Ulysse dans les Regrets

Lire les poèmes

- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet LXXXVIII
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet CXXX

Le voyage dans les Regrets

Lire les poèmes

- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet XXV
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet XXVI
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet XXIX
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet XXX
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet XXXI
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet XXXII
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet XXXIX
- Du Bellay, Les Regrets. Sonnet CXLVIII

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)