Séance 10. Le retour des personnages dans le roman arthurien : Perceval et Gauvain, modèles littéraires

, par PLAISANT-SOLER Estelle, Lycée Saint-Exupéry, Mantes-la-Jolie

Objectifs

- Etudier un premier aspect pour lequel le Conte du Graal a joué le rôle de modèle littéraire du Moyen Age : celui de roman de chevalerie. Il a en effet légué à ses continuateurs des personnages qu’il avait certes en partie lui-même hérité d’œuvres antérieures (notamment pour Gauvain), mais dont on a vu qu’il avait contribué à problématiser. De ce point de vue, le Conte du Graal devient un modèle de la littérature arthurienne. Il s’agira dès lors de voir si les caractéristiques mises en place par Chrétien perdurent dans les œuvres médiévales postérieures, et quelles modifications elles subissent.

Supports

1) Les chevaliers de la Table Ronde chez Chrétien de Troyes

- Chrétien de Troyes, Erec et Enide, vers 1684 à 1746, p. 113-115.

2) Le devenir de la table ronde

- Une représentation iconographique de la Table ronde du 15ème siècle : BN, fr 112

3) Le devenir de Gauvain

- Pseudo Wauchier de Denain, Première Continuation de Perceval, vers 1566 à 1778, p. 141 à 153 : Gauvain et la pucelle de Lis
- Pseudo Wauchier de Denain, Première Continuation de Perceval, vers 6207 à 6563, p. 419 à 439 : Gauvain combat contre le Riche Soudoyer pour délivrer Giflet du Château Orgueilleux.
- Perlesvaus, Li Haut Livre du Graal, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 170 à 171 : Gauvain devant un château merveilleux. Correction de l’épisode du mauvais ronçin de Chrétien : ici Gauvain ne subit pas l’infâmie de monter un cheval indigne de son rang.
- Perlesvaus, Li Haut Livre du Graal, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 192 à 195 : Echec de Gauvain au château du Graal
- La Quête du Graal, Editions du Seuil, Coll. Points Sagesses, p. 99 à 100 : Gauvain disqualifié car il représente la chevalerie terrestre

4) Le devenir de Perceval

- Perlesvaus, Li Haut Livre du Graal, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 138 : les motivations du nom de Perlesvaus
- Perlesvaus, Li Haut Livre du Graal, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 139 : réécriture du combat contre le Chevalier Vermeil
- Perlesvaus, Li Haut Livre du Graal, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 247 à 251 : Perlesvaus conquiert le château du Graal
- Perceval en prose attribué à Robert de Boron, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 361 à 362 : le combat contre l’Orgueilleux de la Lande
- Perceval en prose attribué à Robert de Boron, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 371 : Perceval dans la Forêt Gaste
- Perceval en prose attribué à Robert de Boron, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 385 : Les enfants dans l’arbre
- Perceval en prose attribué à Robert de Boron, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 386 à 390 : Perceval chez le Roi Pêcheur
- Perceval en prose attribué à Robert de Boron, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 394 à 395 : Perceval chez son oncle l’ermite
- Perceval en prose attribué à Robert de Boron, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 396 à 397, puis p. 402 : Perceval chez son oncle l’ermite
- Perceval en prose attribué à Robert de Boron, dans La Légende arthurienne, Coll. Bouquins, p. 406 à 407 : Perceval de retour chez le Roi Pêcheur
- La Quête du Graal, Editions du Seuil, Coll. Points Sagesses, p. 118 à 120 : Perceval rencontre une recluse, personnage qui s’apparente à la fois à la mère, la cousine et l’ermite du Conte du Graal de Chrétien.
- La Quête du Graal, Editions du Seuil, Coll. Points Sagesses, p. 135 puis 149 : Réécritures de deux épisodes des Continuations

5) De Perceval à Galaad

- Exploitation de la lecture cursive : La Quête du Graal

Questions

1) Comparez les différents extraits qui présentent le devenir littéraire de Gauvain. Quelles sont les caractéristiques qui le rapprochent ou l’éloignent du Gauvain de Chrétien ?

2) Quel est la place de Gauvain dans l’aventure du Graal ? Comment pouvez-vous l’interpréter ?

3) Comparez les différents extraits qui présentent le devenir littéraire de Perceval. Quelles ressemblances et quelles différences remarquez-vous par rapport au Perceval de Chrétien ?

4) Quelles sont les différences fondamentales qui séparent Perceval de Galaad ? Comment pouvez-vous les interpréter ?

Suggestion d’analyse

La comparaison systématique du Conte du Graal avec ces nombreuses lectures en correspondance permet d’étudier la question des personnages de Chrétien en tant que modèles littéraires. On étudiera ainsi le devenir des principales questions qui se posent pour Gauvain : la prouesse, la courtoisie, voire la séduction, l’aventure du Graal. En ce qui concerne Perceval, on cherchera les éventuelles réapparition du motif du « nice », mais on étudiera surtout les transformations du « héros du Graal » en Perlesvaus, Parzifal puis Galaad. S’agit-il toujours du même personnage ? Quelles sont les significations de ces évolutions ?

Le retour des personnages dans la littérature arthurienne, phénomène inauguré en grande partie par Chrétien, permet alors d’envisager pleinement le rôle du Conte du Graal en tant que modèle littéraire au Moyen Age.

Suggestions de lectures critiques

- Emmanuèle Baumgartner, De l’histoire de Troie au livre du Graal, « Retour des personnages et mise en prose de la fiction arthurienne au 13ème siècle », Paradigme, Orléans, 1994.
- Jean Frappier, Amour courtois et Table Ronde, chap. IX : « Le personnage de Gauvain dans la Première Continuation de Perceval », Genève, Droz, 1973.
- Jean Marx, « Le héros du Graal », dans Lumière du Graal, sous la direction de René Nelli, Slatkine Reprints, Genève, 1977

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)