Séquence sur l’éloge et le blâme

, par BRUNSWIC Barbara , Lycée Joliot-Curie, Nanterre

Présentation de la séquence

Modalités

Durée de la séquence : 5 semaines

Les textes

Ils ont été choisis pour leur diversité permettant de rappeler les grandes catégories : textes littéraires/ non littéraires, différents genres : article, poésie, roman, théâtre et différents types de textes : informatif, argumentatif, descriptif...

- 1- Articles de presse sur la Coupe du monde de foot extraits du Parisien (in L’art de Lire 3e Bordas, 1999)

- 2- Le beau Tétin, C. Marot

- 3- Portrait de Madame Vauquer (Balzac, Le père Goriot)

- 4- Article de presse « Marre du Dakar » Jean-Marie Fardeau, Le Monde, 19 janvier 2000

- 5- L’éloge du tabac (Molière, Dom Juan, acte I scène 1)

Objectifs de la séquence

- 1) Assurer une transition « en douceur » avec la troisième. Les élèves retrouveront dans le groupement des textes dont ils sont familiers au moins par certains aspects. On pourra s’appuyer sur leurs acquis sur l’écriture journalistique ou le portrait.

- 2) Permettre à tous les élèves de s’exprimer en variant les supports (écrit et image), les sujets et les modes d’expression (écriture individuelle et de groupe, exposés oraux.

- 3) Les textes de la séquence doivent devenir des points d’ancrage des notions de méthode littéraire. Pour ce faire, au fur et à mesure de l’étude des textes et de l’acquisition des notions de technique littéraire, les élèves complètent le tableau suivant :

Texte
Genre
Type de texte
Type d'éloge ou de blâme
Procédés d'écriture dominants
Registre
1          
2          
3          
4          
5          

- 4) Le travail sur le lexique, incluant la manipulation des dictionnaires, est au cœur de la séquence.

- 5) Enfin, il s’agit aussi d’une première approche de l’argumentation, approche intuitive par imitation de modèles (rédiger une critique de cinéma, un blason) sans faire appel à la terminologie spécifique. Plus tard dans l’année, deux séquences seront consacrées à l’argumentation. La lecture cursive Au début de la séquence, un questionnaire est distribué aux élèves pour guider la lecture cursive du Livre de ma mère d’Albert Cohen Le vocabulaire Chaque texte de la séquence est préparé par un questionnaire et une recherche de vocabulaire. Les élèves tiennent un carnet de vocabulaire sur lequel ils sont régulièrement interrogés.

Progression détaillée de la séquence

Séance
Objectif
Support
Activités

Travail maison Evaluation

1
Découverte des textes du groupement. Le critère du genre.
Les 5 textes du groupement
Lecture et confrontation des 5 textes du groupement. Elaboration du tableau d'analyse des textes (voir présentation de la séquence).
Préparation sur le texte 1
2
Genres et types de textes.
Livre de méthodes
Cours et exercices
 
3
Identifier les figures de style permettant d'exprimer l'admiration et l'émotion.
Livre de méthodes
Cours et exercices sur les figures d'amplification et d'analogie.
 
4
Initiation à la lecture méthodique sur un texte d'accès très facile

Texte 1 : article de presse, "Coupe du Monde ".

Lecture méthodique.
Préparation sur le texte 2.
5
Lire puis écrire une critique de cinéma.
Critiques des films de la semaine découpées par les élèves dans la presse. Chercher, lire et classer des critiques de cinéma puis écrire une critique du film Gladiator visionné en salle et étudié en cours d'histoire. En prenant modèle sur les critiques que vous avez lues, rédigez la critique du film Gladiator.
6
Voir un film en commun (film proposé par le professeur d'histoire).
Film (Gladiator)
   
module
Distinguer et utiliser les différents dictionnaires, chercher une étymologie, trouver un livre au CDI.
Enrichir le vocabulaire de l'éloge et du blâme.

CDI

questionnaire

Activité de recherches sur le lexique de l'éloge et du blâme.  
7
Découvrir le genre du blason; Prendre conscience de l'évolution de la langue. Etudier le lexique : polysémiesynonymes/antonymes, famille de mots, champ lexical, connotation texte Texte 2 : Du Beau Tétin, Marot Lecture méthodique Repérage des mots et des expressions qui se distinguent du français moderne

Interrogation de méthodes

Préparation sur le texte 3

8
Lecture/écriture
Du Laid Tétin, Clément Marot Après la lecture du Laid Tétin, écrire un blason ou un contre blason (écriture d'imitation par petits groupes)  
9
Le portrait caricatural
Texte 3 : Le père Goriot, Balzac
Lecture méthodique à partir des figures de style (comparaisons, métaphores et hyperboles)  
10

Le registre polémique et l'ironie

Texte 4 : Article de presse "Marre du Dakar "

Lecture méthodique à partir du repérage des différents arguments.

Etude des procédés caractéristiques du registre polémique

Préparation sur le texte 5.
11
Evaluation
    Contrôle sur la lecture cursive
12
L'éloge paradoxal.

Texte 5 : Dom Juan, Molière

Lecture méthodique
 
module

Lecture de l'image.

Travail de groupe débouchant sur une production orale

Manuel Français Seconde coll. Jordy-Touzin, Bertrand-Lacoste p. 235

Observation des photographies officielles des présidents de la République.

Préparer et présenter à l'oral un projet de photographie pour la mise en valeur du lycée.

 
Evaluation    
Contrôle de séquence

La lecture cursive : Le Livre de ma mère d’Albert Cohen

Au début de la séquence, un questionnaire est distribué aux élèves pour guider la lecture cursive du Livre de ma mère d’Albert Cohen.

- Question 1 : L’itinéraire d’Albert Cohen (4 points)

  • a) D’où vient sa famille ?
  • b) Où s’est déroulé son enfance ?
  • c) Quel fut son parcours scolaire ?
  • d) Où s’installe-t-il à l’âge adulte ?

- Question 2 : L’amour maternel et l’amour filial (6 points)

  • a) Citez deux exemples de l’amour infini de la mère pour le fils.
  • b) En quoi l’amour maternel diffère-t-il de toutes les autres formes d’amour ? A quelles autres sortes d’amour est-il comparé dans le livre ?
  • c) Le narrateur se reproche certaines occasions où il a été indifférent ou ingrat envers sa mère. Donnez deux exemples.

- Question 3 : Le contexte historique (5 points)

  • La mère du narrateur entend son mari et son fils qui reviennent à la maison : « Et vite elle allait ouvrir la porte, assujettie par une chaîne de sûreté, car on ne sait jamais et les souvenirs des pogromes sont tenaces ». Le livre de ma mère p. 16
  • Expliquez la partie soulignée de la citation en tenant compte de vos connaissances lexicales et historiques ainsi que de la biographie de l’auteur.

- Question 4 : Le livre (5 points)

  • a) Parmi les mots suivants, lequel qualifie le mieux Le livre de ma mère ? : anathème - dénigrement - oraison - panégyrique
  • b) Pourquoi Albert Cohen a-t-il écrit ce livre ? Vous ne devez pas vous limiter à un seul élément de réponse.

Le vocabulaire : travail au CDI sur le lexique

Chaque texte de la séquence est préparé par un questionnaire et une recherche de vocabulaire. Les élèves tiennent un carnet d evocabulaire sur lequel ils sont régulièrement interrogés.

- Objectif : enrichir son vocabulaire, utiliser les différents dictionnaires, savoir trouver un livre au CDI.

- Exercice 1 : Cherchez les mots suivants dans un dictionnaire puis choisissez ceux qui conviennent pour compléter les définitions ci-dessous : anathème, apologie, dithyrambe, dénigrement, louange, oraison, panégyrique

1) Le jour de l’enterrement, tout le monde a été touché par ..................... funèbre prononcée par le prêtre.
2) Le ...................... de ce saint a été rédigé bien après sa mort.
3) Après ce qu’il a fait, il n’est pas étonnant qu’on ait prononcé un .................. contre lui.
4) Il a beaucoup aimé ce livre : il en a fait ............... auprès de tous ses amis
5) Son discours était absolument enthousiaste : c’était un véritable .................
6) Je n’ai entendu que des ................... à propos de cette personne.
7) Il a essayé de bien faire, mais il a été victime du ....................... de ses adversaires.

- Exercice 2 : Louange

1) A partir de quel verbe a été formé le mot « louange » ? Expliquez cette formation.
2) Cherchez ce verbe dans le dictionnaire étymologique :

  • a) quelle est son étymologie ?
  • b) Quel adjectif a été formé sur ce même radical ?

- Exercice 3 : En vous aidant d’un dictionnaire des synonymes, entourez dans cette liste d’une couleur les synonymes du verbe « se moquer » et d’une autre couleur les synonymes du verbe « critiquer » :

brocarder, vitupérer, railler, blâmer, censurer, désapprouver, ridiculiser, éreinter, persifler, contredire.

- Exercice 4 : Pouvez-vous retrouver au CDI les Oeuvres complètes de Clément Marot ? Relevez la côte du livre et son édition.

Evaluation - bilan de la séquence 1

Première partie : Etude de textes (Durée : 1 heure)

Texte 1 : Voltaire, Candide ou l’Optimisme, 1759

Rien n’était si leste, si beau, si brillant, si bien ordonné que ces deux armées. Les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours, les canons, formaient une harmonie telle qu’il n’y en eut jamais en enfer. Les canons renversèrent d’abord à peu près six mille hommes de chaque côté ; ensuite la mousqueterie ôta du meilleur des mondes environ neuf à dix mille coquins qui en infectaient la surface. La baïonnette fut aussi la raison suffisante de la mort de quelques milliers d’hommes. Le tout pouvait bien se monter à une trentaine de mille âmes. Candide, qui tremblait comme un philosophe, se cacha du mieux qu’il put pendant cette boucherie héroïque.

Explications :
« mousqueterie » : les mousquets sont une ancienne arme à feu, avant les fusils.
« meilleur des mondes » : d’après les enseignements de son maître, Candide croit qu’il vit dans le « meilleur des mondes ».
« baïonnette » : arme pointue qui s’ajuste au canon du fusil.
« Candide » : c’est le héros de l’histoire. Son nom signifie « naïf »

Texte 2 : Pierre Desproges, Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des biens nantis, 1985

Douaumont (55100), commune de la Meuse (arrondissement de Verdun), sur les Hauts de Meuse.
Point fort de la défense de Verdun, théâtre de violents combats en 1916.
L’ossuaire de Douaumont est très joli. Il contient les restes de 300 000 jeunes gens. Si l’on mettait bout à bout tous les humérus et tous les fémurs de ces garçons et leurs 300 000 crânes par-dessus, on obtiendrait une ravissante barrière blanche de 2 476 kilomètres pour embellir le côté gauche de la route Moscou-Paris.
Le sacrifice des 300 000 morts de Douaumont n’a pas été vain. Sans Verdun, on n’aurait jamais abouti à l’armistice de 1918, grâce auquel l’Allemagne humiliée a pu se retrouver dans Hitler. Hitler sans lequel on n’aurait jamais eu l’idée, en 1945, de couper l’Europe en deux de façon assez subtile pour que la Troisième soit désormais inévitable.

Explications :
« 55100 » : c’est le code postal.
« ossuaire » : amas d’ossements.
« vain » : inutile.

Questions :

Vous répondez dans l’ordre où les questions sont posées. Toutes les réponses doivent être rédigées sans abréviation. Vous n’avez le droit d’utiliser aucun document.

Texte 1 :
1) Donner le genre de ce texte en justifiant votre réponse par un élément précis tiré du texte. (2 points)
2) Relevez une énumération et une gradation. (2 points)
3) Relevez et interprétez les deux comparaisons du texte. (3 points)
4) Peut-on dire qu’il y a une hyperbole dans ce texte ? Justifiez votre réponse. (2 points)
5) Quelle est la tonalité (le registre) dominante ? Justifiez votre réponse. (2 points)
6) Quelles sont les deux intentions dominantes dans ce texte ? Donnez une justification pour chaque réponse. (4 points)

En comparant le texte 1 et le texte 2 :
1) Quel est le thème commun aux deux textes ? (1 point)
2) Que veulent montrer les auteurs de ces deux textes ? Quel procédé utilisent-ils tous les deux pour cela ? (2 points)
3) Classez-vous chacun de ces textes du côté des éloges ou du côté des blâmes ? Justifiez votre réponse. (2 points)

Deuxième partie : rédaction (Durée : 1 heure)

Vous rédigerez l’un deux sujets suivants au choix.

Consignes :
- Votre rédaction comptera environ 30 lignes (environ une page, mais tout dépend de la taille de l’écriture...). Le but n’est pas la quantité mais la qualité.
- Votre texte ne comportera pas forcément une introduction et une conclusion mais s’organisera en fonction de vos arguments.
- Vous devez dans votre rédaction utiliser au moins deux des procédés que nous avons étudiés dans les textes du groupement (procédés d’amplification, d’analogie ou d’ironie). Vous signalerez ces procédés dans la marge.
- La qualité et la variété des arguments et des exemples, l’organisation des paragraphes, la logique du raisonnement seront évaluées sur 10 points. La qualité de l’expression, la richesse du vocabulaire, la correction des phrases, l’orthographe et la présentation compteront également pour 10 points.
- Vous avez le droit d’utiliser votre classeur.

Sujet 1 : Vous êtes chargé de répondre à l’article « Marre du Dakar ». A l’aide d’arguments variés, vous prendrez la défense du rallye en montrant tous ses aspects positifs.

Sujet 2 : Comme Sganarelle, vous faites l’éloge paradoxal d’un objet ou d’un comportement qui est en général ridiculisé ou réprouvé. Vous pouvez ainsi par exemple faire l’éloge de la paresse, du désordre, des bigoudis (ou toute autre idée). Pour des raisons morales, vous ne ferez pas l’éloge de la drogue ni celui de l’alcool.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)