La lecture buissonnière : intégrer la lecture cursive à la séquence

, par BLANC Martine, formatrice IUFM, Lycée Guy-de-Maupassant, Colombes,

Quelques idées pour intégrer la lecture cursive
à la problématique de la séquence
et l’associer aux activités orales en classe de seconde et première

1) Objet d’étude : l’argumentation
Problématique : la rhétorique de la dénonciation autour du thème de la guerre (classe de seconde)

- En lecture analytique : groupement de textes sur la guerre. (voir exemple de groupement : Quelle tonalité pour dire le mal de guerre : projet interdisciplinaire autour de la première guerre mondiale )

- En lecture cursive : articles de journaux, photos , lecture du Feu d’Henri Barbusse (peut faire une transition entre le réalisme et l’argumentation) ou la première partie de La Reine Margot de Dumas ( peut faire une transition entre le romantisme et cette séquence) ou tout autre roman sur ce thème.

- Activité : sur cassette, réaliser un reportage en direct sur une bataille de tranchée ou sur la Saint Barthélémy. Il devra prendre en compte les éléments des lectures , une recherche historique. En module, on aura écouté, visionné quelques reportages réalisés par les médias. Le reportage devra jouer sur les différents aspects de l’argumentation : convaincre, persuader.

- Evaluation : On évaluera le contenu, les références au livre et la qualité de la mise en scène. Faire écouter les meilleurs reportages.

2) Objets d’étude : le genre narratif, l’histoire littéraire
Autour de la lecture de Thérèse Raquin de Zola (classe de seconde)

- Perspective d’étude principale : le réalisme.

- Perspective secondaire : le genre narratif .

- Lecture cursive : Thérèse Raquin, articles de journaux relatant des procès.

- Activité : au cours d’une séance d’une heure et demie on organise le procès de Thérèse Raquin. Les rôles sont distribués avant la lecture : Thérèse (ressuscitée pour l’occasion), jurés, magistrats, témoins choisis parmi les personnages du roman etc...
Préparation : recherche d’arguments, organisation du procès, étude du vocabulaire judiciaire ( en liaison avec l’ECJS).

3) Objets d’étude : argumentation et/ou Lire écrire publier (classe de seconde)
Concours du meilleur critique

- Activité : concours du meilleur critique

- Perspective d’étude principale : lire, écrire , publier ou l’argumentation

- Perspective d’étude secondaire : le genre narratif, histoire littéraire.

- Liste de titres : Le professeur, en fonction du thème et de la problématique de la séquence, propose une liste très ouverte de titres.
L’élève doit aller en librairie, choisit dans la liste en fonction de la séduction qu’opère sur lui l’objet livre .
Il soumet son choix au professeur ; ce dernier fait en sorte qu’il n’y ait pas deux choix semblables.

- Préparation : lecture du livre, critiques de films et de livres ; étude d’une critique.

- Concours : évaluation par les élèves de la classe. Le professeur fournit une grille : présentation du livre, argumentation, procédés pour convaincre et séduire.

- Envisager une récompense : acheter des petits livres collection « Librio » par exemple. En prévoir un par élève et deux pour le gagnant.

4) Objet d’étude : convaincre, persuader, délibérer
Salon littéraire (classe de première)

- Activité : salon littéraire

- Modalités : Cette activité peut se situer en fin de trimestre, et peut permettre « d’évaluer » plusieurs livres correspondant à plusieurs séquences. Mais elle doit se situer dans la problématique de l’argumentation.

- Un travail de groupes : Les élèves auront lu plusieurs livres ( au choix du professeur) ; ils se répartissent en 5 ou 6 groupes. Chaque groupe « travaillera » autour d’un livre en particulier. Dans chaque groupe , chacun se charge d’un rôle : l’auteur, le journaliste, les invités.

- Préparation : visionnage d’une émission littéraire ; plan de l’intervention, distribution des rôles , recherche ( contexte historique, mouvement littéraire....)

- Lecture du texte en fonction de ces rôles : le journaliste doit orienter le débat par ses questions, l’auteur doit justifier ses choix d’écriture etc....

5) Objets d’étude : poésie et lyrisme (classe de première)
Mise en scène musicale d’un poème

- Activité : mise en scène musicale d’un poème

On peut demander aux élèves de choisir un ou plusieurs poèmes dans leur manuel et de présenter le travail suivant, sur cassette : lecture expressive de un ou deux poèmes à une ou plusieurs voix avec accompagnement musical. Sur cette même cassette, l’ élève doit justifier son choix.

6) Objets d’étude : le théâtre (classes de seconde et première)

- Perspective d’étude principale : théâtre

- Perspectives d’étude secondaires : registres, intertextualité

Plusieurs idées en fonction des classes et des livres :

- A partir des tragédies et des mythes : comparer les différents traitements d’un même personnage. On peut imaginer de faire dialoguer les différentes Antigone, par exemple. Chacune évoque la manière dont elle est « traitée » par son auteur , la manière dont elle aimerait être interprétée. Regard critique du personnage sur son auteur.

- A partir d’un personnage récurrent : Bérenger dans l’œuvre d’Ionesco, par exemple. Même principe : dialogue entre les différents Bérenger ( son statut, son rôle dans la pièce, sa fonction....). Le regard de chaque Bérenger sur l’ auteur, les autres personnages de la pièce, et éventuellement (si on a des photos de représentations) sur les choix du metteur en scène (choix du comédien, costume etc).

- On peut imaginer aussi un dialogue entre tous les personnages qui se font critiques de la pièce et envisagent une intrigue , un dénouement différents....

- Plusieurs pièces ont été lues (une pièce par groupe). Chaque groupe doit présenter le livre lu , d’une façon originale ,en choisissant une situation d’énonciation particulière : émission « le masque et la plume », le professeur et ses élèves, un exposé...

- L’élève seul, ou en groupe choisit le passage d’une pièce (extrait de manuel par exemple) et imagine la mise en scène. Apprendre le passage et le jouer.

Autres idées

- Organiser un « Goncourt » : On peut organiser un « Goncourt » au sein de la classe. (pour toute séquence)

- Réaliser la maquette d’un recueil de nouvelles. A l’issue d’une étude sur la nouvelle : faire lire plusieurs nouvelles et faire réaliser la maquette de ce recueil avec : titre fédérateur, illustration, sommaire, 4e de couverture. Faire élire la meilleure maquette en justifiant son choix.

- Un choix d’autres propositions : Quelles activités d’écriture dans une séquence sur la lecture ?

NB : ces suggestions peuvent s’adapter aux séquences sur le biographique (l’auteur justifie le choix de sa démarche, ses enjeux) , l’épistolaire (lecture de lettres à plusieurs voix).

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)