Histoire Littéraire : nouveaux enjeux Le Rendez-Vous des Lettres - 21 Mars 2019

, par BERNOLLE Marie-Anne, Rattachée à la DAFOR , Chargée de mission pour l’Inspection de Lettres

Dans le cadre de la réforme des programmes en lycée, le Rendez-Vous des Lettres a, cette année, été consacré à la question de l’enseignement de l’Histoire Littéraire. Ont été invités les professeurs de lycée de l’académie [un représentant par établissement].

Vous retrouverez ici l’ensemble des documents proposés lors de cette journée ainsi que le compte-rendu des communications.

« Enseigner l’Histoire littéraire ? »

Les conférences

  • 9h-9h15 : Ouverture
    Présentation de Corinne LEENHARDT, IA-IPR, Coordinatrice de l’Inspection Académique de Lettres
Présentation Journée du 21 mars 2019
  • 9h15-10h45 : Conférence d’Alain Vaillant "Histoire littéraire : nouveaux enjeux"
    Alain Vaillant, directeur du CSLF (Centre des sciences de la littérature française), EA 1586.
    Responsable du PHisTeM (équipe de « Poétique historique des textes modernes » , composante du CSLF), spécialiste de la littérature du XIXe siècle, il a fait principalement porter ses travaux sur le romantisme et la modernité (en poésie et en prose), sur la poétique historique de l’écriture littéraire, sur la théorie de l’histoire littéraire.
    La conférence s’est attachée à dégager les enjeux d’une nouvelle manière de penser l’histoire littéraire et à proposer des pistes pour conduire un travail d’histoire littéraire avec les élèves [1].
Conférence d’Alain Vaillant - Histoire littéraire : nouveaux enjeux
Histoire littéraire : nouveaux enjeux - Questions-réponses avec Alain Vaillant
  • 10h45-11h45 : Nathalie Denizot "Histoire littéraire et scolarisation de la littérature depuis la fin du XIXème siècle"
    Les recherches de Nathalie Denizot - Maitresse de conférences-HDR à l’Université de Cergy-Pontoise - « concernent la didactique du français, et particulièrement l’enseignement de la littérature. [Ses] travaux portent notamment sur la scolarisation des corpus littéraires, et, plus largement, sur la question des objets scolaires et/ou disciplinaires et de la culture scolaire, y compris dans une perspective épistémologique et historique. »
    Nathalie Denizot a proposé d’aborder la question de l’histoire littéraire et de ses nouveaux enjeux par le biais de la question des rapports de l’histoire littéraire et de la scolarisation, en se plaçant dans le champ qui est le sien, celui de la didactique de l’histoire littéraire.
    Il s’est agi d’analyser et de comprendre comment la littérature, en tant qu’objet scolaire, s’est construite et reconstruite au fil du temps, d’interroger la tradition scolaire pour comprendre comment et pourquoi se met en place un processus de patrimonalisation.
  • 11h45-12h30 : Mathilde Bernard "Car mes yeux sont tesmoings du subject de mes vers. La mémoire vive des Tragiques d’Agrippa d’Aubigné à travers l’écriture poétique du massacre de la Saint-Barthélemy"
    Professeure en lycée et chercheuse spécialiste du XVIe siècle, Mathilde Bernard a proposé un texte d’Agrippa d’Aubigné pour examiner comment celui-ci pouvait faire l’objet d’une transposition pédagogique à destination d’élèves de seconde.
Conférence de Mathilde Bernard - Transposition pédagogique autour d’un texte d’Agrippa d’Aubigné
  • 13h30-14h : Pierre Moinard "Le blog et le forum scolaire de lecteurs, un espace d’apprentissage de la lecture littéraire ? "
    Pierre Moinard a soutenu en novembre 2018 une thèse portant sur les Partages des lectures entre pairs et apprentissages collaboratifs de la lecture littéraire sur des forums et des blogs.
    Dans le cadre de cette journée consacrée à l’histoire littéraire et à son enseignement en lycée, Pierre Moinard a fait part des résultats de ses recherches et réfléchi à l’intérêt que pouvait présenter une pratique collective et collaborative d’écriture au service de la construction d’une culture littéraire.
    Pierre Moinard - Blogs et forums scolaires de lecteurs

Les Ateliers

Annonce des ateliers par Françoise SAVINE, IA-IPR de Lettres de l’Académie de Versailles

Introduction de Françoise Savine aux ateliers de l’après-midi
  • Atelier 1 et 1 bis : l’écriture comme outil pour travailler l’Histoire Littéraire et l’Histoire Littéraire comme outil pour travailler l’écriture
    Atelier 1 - Pratiques de l’écriture au gré de l’histoire littéraire
    Atelier 1 bis - L’écriture comme outil pour travailler l’Histoire Littéraire et l’Histoire Littéraire comme outil pour travailler l’écriture.
  • Atelier 2 et 2 bis : construire et faire construire un panorama littéraire avec le numérique
    Atelier 2 - Construire et faire construire un panorama littéraire avec le numérique
    Atelier 2 bis - Construire et faire construire un panorama littéraire avec le numérique
  • Atelier 3 et 3 bis : du bon usage de la frise chronologique
    Atelier 3 - Du bon usage de la frise chronologique
    Atelier 3 bis - Du bon usage de la frise chronologique

    Pour accompagner la réflexion que la frise chronologique, vous pouvez consulter le diaporama joint.

    La frise chronologique : quelle frise pour quels usages ?
  • Atelier 4 et 4 bis : œuvre(s) et parcours
    Atelier 4 - Œuvre(s) et parcours.
    Atelier 4 bis - Œuvre(s) et parcours.

Notes

[1Vous pouvez consulter une synthèse raisonnée de cette conférence à l’article 1466.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)