Explorer la notion de héros en 5e à travers un EPI : de Thésée à Harry Potter

, par Céline THIERY, HERTZOG-MALENFANT Barbara

Comment impliquer des élèves de 5e dans un projet interdisciplinaire (français, anglais, histoire-géographie et espagnol) sur plus d’un semestre en intégrant les Langues et Cultures de l’Antiquité ? Comment étudier les figures mythiques à partir de héros si différents : Thésée, Achille, les Chevaliers de la Table Ronde, Zorro et Harry Potter ? Pourquoi les élèves ont-ils pu s’identifier à ces figures si éloignées de notre réalité ? Comment la magie a-t-elle opéré à travers leur création d’un roman-photo en trois langues ?

On peut lire dans le goût pour la magie une sorte d’allégorie de la toute-puissance infantile. Mais en rester là est un peu court car l’univers de la magie est avant tout la possibilité de disposer d’un terrain d’aventure, d’un espace des possibles. Après tout, il n’existe plus de zones vierges sur le globe terrestre où l’on peut imaginer des îles au trésor ou des contrées inexplorées. Or, l’aventure Harry Potter dispose d’espaces inconnus capables de faire rêver.

Benoit Virole, L’Enchantement Harry Potter ou la psychologie de l’enfant nouveau, Hachette Littérature, 2002).

Ce sont ces héros “capables de faire rêver” qui ont inspiré les professeurs de français, espagnol, anglais et histoire-géographie de deux classes de 5ème sur un semestre. Au terme de ce parcours pluridisciplinaire, la production finale, la réalisation d’un roman-photo vise à mobiliser l’ensemble des compétences, connaissances et savoir-faire abordés dans toutes les disciplines.
Ce scénario pédagogique peut être adapté de façon allégée en ciblant des compétences plus spécifiques en croisant des champs moins nombreux : la pratique de l’oral par exemple ou un parcours littéraire sur la notion de héros sans faire appel à d’autres disciplines ou encore un élément du parcours d’éducation artistique et culturelle en créant un parallèle entre cinéma et littérature.

La définition du héros : de l’antiquité à la modernité

Héros antique, héros contemporain : Thésée et Harry Potter (séances en cours de français)

Dans un premier temps, les élèves réfléchissent sur la notion de héros, proposent leur définition, et la précisent à l’aide de quelques exemples de héros de roman, manga ou film : Harry Potter, Natsu, Spiderman...
Le professeur poursuit le travail engagé en abordant le personnage antique de Thésée. Les élèves effectuent une recherche à la maison sur les origines de Thésée et dessinent son arbre généalogique. Ils étudient ensuite le portrait de Harry dans le roman (1er chapitre) en relevant ses traits physiques et sa fameuse cicatrice qui en fait " un être exceptionnel, même pour un sorcier”. L’évocation de la cicatrice est l’occasion de rappeler l’élément biographique essentiel de la petite enfance d’Harry : le meurtre de ses parents par Lord Voldemort. On apprend aussi que, comme Thésée, il a été élevé sans ses parents, chez les Dursley, qui lui ont aussi caché la vérité sur ses origines et sur la mort de ses parents.
Les élèves comparent alors un passage du récit de Thésée avec un autre extrait du roman (p. 334 à 336, édition Folio) : le basilic. L’intérêt de ce passage est là encore de mettre au jour des similitudes et de renvoyer directement à la lutte de Thésée et du Minotaure : la disproportion des adversaires est la même, le Basilic étant un énorme serpent ou dragon, le combat est tout aussi acharné et désespéré, et les héros remportent la victoire au moment ultime. Les élèves sont alors amenés à réfléchir à la question : peut-on dire que tous les héros contemporains sont les descendants des héros de l’Antiquité ?

"Thésée, par son acharnement à défendre les plus pauvres et à exécuter les méchants, se rapproche du héros contemporain tel qu’on le retrouve dans les Comics, avec les personnages dotés de pouvoirs surhumains", in article “Les avatars du héros, de Thésée à Harry Potter” rédigé par Virginie Colombel.

Serge Tisseron affirme lui aussi dans un article du Monde diplomatique (décembre 2001) intitulé : Harry Potter et la quête du Graal que le roman d’Harry Potter renvoie aux plus vieux mythes et que l’enfant s’identifie à des " modèles héroïques " qui construisent sa personnalité. Il écrit : « Tout d’abord, les Aventures de Harry Potter sont aussi celles de Ron, Hermione et leurs amis. Les parents, eux, sont loin. D’ailleurs, les parents éducatifs de Harry ne sont pas ses vrais parents et leur bêtise les a disqualifiés à tout jamais à ses yeux comme à ceux du lecteur. Ils sont en effet des « moldus », autrement dit de pauvres humains fermés à tout jamais au monde de la sorcellerie. Harry, donc, doit compter sur la sollicitude de ses camarades bien plus que sur celle de ses - faux - parents. Or, beaucoup de jeunes ont le sentiment de devoir affronter seuls une multitude de problèmes relationnels avec l’unique soutien de leurs camarades. Ils se reconnaissent dans un jeune garçon dont quelques amis du même âge sont les interlocuteurs privilégiés. » Il en conclut que « ces romans sont le reflet des angoisses et des aspirations des jeunes qui doivent s’orienter dans un monde changeant ».

Héros du Moyen Age : les chevaliers de la Table Ronde (séances en cours de français et d’histoire)

Le professeur de lettres a travaillé sur le Moyen Age, tout comme le professeur d’histoire.
Le travail en français s’est organisé autour d’un corpus de textes donnant à voir les principales caractéristiques qui définissent la figure du chevalier : adoubement, exploit, combat et amour courtois. Les élèves, répartis en groupes ont eu pour consigne d’être capables de présenter un chevalier à l’oral. Cette séance de deux heures a permis de mettre en oeuvre des compétences de compréhension en lecture (prélever des informations dans différents extraits, les organiser et les hiérarchiser) et des compétences propres à l’oral (reformuler, développer de façon suivie un propos sur un sujet déterminé). Le choix de la carte mentale comme outil de préparation à la prise de parole a orienté leur démarche. Les présentations orales ont permis de mettre en résonance l’univers du héros antique et celui du héros médiéval afin de mettre en lumière leurs points communs et leurs différences.

cartes mentales élèves (prélèvement d’informations/préparation de l’oral)

En histoire, le professeur a fait émerger le parallèle entre l’univers médiéval et celui d’Harry Potter, rempli de sorciers, magie et monstres. En lien avec les cours d’anglais, les élèves ont travaillé sur les valeurs véhiculées par les maisons d’Harry Potter. Ils doivent ici réaliser en groupe le blason de leur maison (la classe a été divisée en quatre groupes). Les figures sont imposées mais les meubles ou objets associés aux figures (animaux) sont trouvés par les élèves qui doivent justifier ainsi leur choix.

blason
blason

documents d’histoire (Mme Kéruzec)

séances histoire

Parcours du héros moderne : Harry Potter, du roman à l’adaptation filmique (séances en cours de français et d’anglais)

Si le professeur de lettres a demandé aux élèves de lire à la maison le roman entier (tome 1 ou plus car quelques rares élèves ont déjà lu le premier) et a choisi d’étudier des extraits du texte en classe, le professeur d’anglais a analysé avec les élèves des extraits du film en anglais. Les deux approches sont donc complémentaires : la lecture du roman permet aux élèves de mieux comprendre le film et, réciproquement les images des extraits donnent corps aux personnages et peuvent aider les élèves à s’engager dans leur lecture sans pour autant restreindre leur imagination.
Dans ces deux matières, les professeurs ont cherché à rendre les élèves acteurs de leurs savoirs. En lettres, le professeur a mis en oeuvre une classe inversée : les élèves ont fabriqué un quizz sur leur tablette, ce qui a permis une évaluation corrigée entre pairs en classe.

quizz créé et corrigé par les élèves

Quant au professeur d’anglais, il a cherché à ancrer son étude dans le réel en faisant revivre aux élèves certaines aventures du héros :
1. Les élèves ont participé à la cérémonie du "choixpeau". La classe est alors divisée en 4 maisons, comme dans le film. Cette répartition a été exploitée dans les autres disciplines, avec notamment la création des écussons en histoire-géographie.
2. Ils ont travailllé sur le portrait des différents personnages pour être capables de les décrire physiquement à l’oral après avoir visionné des passages du film. L’objectif de la séance a été de créer son affiche WANTED, à partir de l’extrait avec Bellatrix Lestrange : les élèves se sont pris un par un en photo et ont réalisé l’affiche de cet ennemi public n°1.

travail élève

3. Les élèves ont été acteurs de leur emploi du temps idéal.
Après avoir observé les matières enseignées à l’école des sorciers, ils les ont comparées avec celles du collège et ont créé leur propre trace écrite. Chaque élève a ensuite créé son emploi du temps "de rêve", et l’a présenté à l’oral en justifiant ses choix personnels.

un emploi du temps de rêve

séquence détaillée du professeur d’anglais (Mme Achour-Martin)

séquence en anglais

Héros cinématographiques : Harry Potter et le kid dans L’île de Black Mor (séances en cours de français)

Dans le cadre des propositions de Collège au cinéma, les élèves de 5ème ont eu l’opportunité de travailler sur le film d’animation L’île de Black Mor. Cette projection a été l’occasion de réactiver les connaissances sur le parcours d’un héros et d’initier une réflexion sur les caractéristiques propres au film d’animation. La comparaison a permis de mettre en évidence des points communs entre la figure d’Harry Potter et celle du kid, personnage principal du film : enfance malheureuse avant un départ pour un avenir meilleur, symbolisme de la lettre comme clé qui ouvre vers l’évasion hors d’une "prison" et lanceur de l’aventure, quête de l’identité, recherche du père et voyage initiatique. L’univers abordé ici est celui de la piraterie, et on a fait travailler sur l’étymologie du mot pirate. Ce mot est issu du verbe grec "peiraô" (tenter, essayer de), qui a donné pirate, et du latin perior (expérimenter, éprouver), qui a donné experior, peritus, periculum. "celui qui prend des risques, qui essaie, qui entreprend", mot à mot "qui risque tout". Ceci a permis de mettre en lumière le réseau lexical qui lui est lié (péril, périlleux, expérience, expérimenter, empirique...). La cicatrice d’Harry Potter a ainsi été interprétée comme un stigmate du pirate, et les élèves se sont dès lors investis dans une relecture personnelle du roman, à la lumière de cette nouvelle proposition d’interprétation : Harry est celui qui, comme le kid, tente sa chance dans un univers qu’il ne connaît pas et auquel il semble étranger, pour finalement découvrir qu’il est devenu, au terme de ses aventures, ce qu’il était à l’origine, sans le savoir. Le roman est alors apparu, aux yeux des élèves, un récit d’initiation. Cette implication personnelle dans la lecture montre que la mise en réseau d’oeuvres de différents genres enrichit les possibilités d’interprétation et nourrit la réflexion des élèves.

http://www.transmettrelecinema.com/film/ile-de-black-mor-l/

fiche cinéma L’île de Black Mor

Héros populaire : Zorro (séances en cours d’espagnol)

Le but de cette séquence est de montrer comment un personnage populaire de la culture hispano-américaine est devenu héros mythique. Le professeur a utilisé des outils numériques que l’élève doit se réapproprier lors de la séquence ou pour la production finale.

Déroulé des séances :

1. Lors de la première séance, sur le TNI, le professeur dessine un « Z » au centre du tableau sur le modèle de la signature de Zorro. Sous forme de carte heuristique avec des flèches partant du Z, le professeur synthétise ce que disent les élèves en classant les éléments.
2. Les élèves doivent aussi effectuer une recherche d’informations sur le caractère des personnages à partir des tablettes de la classe et répondre à un sondage du site 20minutos : choisir son personnage préféré de la série afin de créer une affiche. Les élèves doivent être capables ensuite de créer une affiche sur la tablette présentant leur personnage favori de la série en réemployant le vocabulaire et les structures étudiés en classe et en utilisant leur savoir-faire numérique : mise en page, insertion d’une image représentant le héros, choix de la police et des couleurs, mise en page du document. Par respect des droits auteur, nous avons modifié l’image.

travail élève

3. Après étude de photogrammes (identification de la situation initiale, l’élément déclencheur, la résolution ; analyse de la position, les sentiments et expressions des différents personnages), les élèves doivent les légender grâce à la tablette en notant l’attitude et l’expression des personnages pour mettre en valeur le héros. Puis, ils inventent une histoire et créent un storyboard avec une description en langue étrangère en prévoyant les différentes situations et attitudes des personnages. Le but est de montrer comment, grâce à son courage et son habileté, le personnage ordinaire est transformé en héros.

séquence détaillée en espagnol (M. Bécat-Mateu)

séquence en espagnol

Héros réels (séances en cours de français et au CDI)

Dans le cadre de la semaine de la presse, le professeur de lettres a proposé un parcours de travail autour de l’interview, afin de découvrir un format journalistique exploitable à l’écrit et à l’oral. Après un rapide panorama du genre écrit de l’interview, dont le corpus s’est construit autour des articles sélectionnés par les élèves, une séance d’une heure a été consacrée à l’analyse de l’interview orale, séance construite à partir des ressources et des propositions du CLEMI et de la Maison de la radio.

fiche professeur séance interview

Lors de la séance suivante, les élèves, répartis en groupe, ont eu pour objectif de réaliser "l’interview fictive de la personnalité de leur choix", en respectant les codes de l’émission de radio. Les groupes ont d’abord recherché des informations au CDI (presse mise à disposition, recherche internet, encyclopédies, usuels...), puis ils ont construit la trame de leur émission et se sont partagé les rôles.

une émission de webradio

En route pour l’aventure : du rêve à la réalité ou la découverte des studios d’Harry Potter à Londres

Les élèves ont fait un voyage de deux jours à Londres pour visiter les studios Harry Potter et découvrir les principaux monuments londoniens. Ils ont passé une nuit en famille d’accueil anglaise et n’ont pas manqué de faire un peu de shopping.

Ce voyage a permis de développer les aptitudes et savoir-faire interculturels, à savoir utiliser des stratégies variées pour établir le contact avec des gens d’une autre culture (mise en place de jeux ou de questionnaires afin d’établir un contact avec l’autre dans un cadre authentique) ou encore dépasser les stéréotypes afin que les élèves prennent conscience d’une réalité différente de la leur. En effet, les informations socioculturelles britanniques ou américaines sont souvent véhiculées par des films, des feuilletons télévisées ou encore des dessins animés dont il s’agit de décoder les principales allusions qui restent souvent incompréhensibles pour les adolescents français.
Les élèves ont pu aussi observer, participer et intégrer de nouvelles expériences et connaissances quitte à modifier leurs connaissances antérieures et enfin développer des capacités et savoir-faire langagiers (niveau A2) : ils sont capables de faire face à des situations courantes au contenu prévisible, bien qu’il leur faille généralement chercher leurs mots et trouver un compromis par rapport à leurs intentions de communication.
Ils peuvent ainsi produire de brèves expressions courantes afin de répondre à des besoins simples de type concret (détails personnels, routines quotidiennes, désirs et besoins, demandes d’information par exemple) grâce à des modèles de phrases élémentaires et à un répertoire de langue élémentaire.
L’objectif de ce projet est donc de rendre authentique l’apprentissage de la langue anglaise et de l’inscrire dans la réalité.
Les élèves ont réalisé un film à partir du voyage dont voici quelques extraits :
https://scolawebtv.crdp-versailles.fr/?id=21688
Entrée dans les studios d’Harry Potter et photographies des personnages du film

https://scolawebtv.crdp-versailles.fr/?id=21685
Moulages et personnages du film

https://scolawebtv.crdp-versailles.fr/?id=21686
Rues, plans et maquettes du film

Réalisation finale : Harry et Zorro ou la création par les élèves d’un roman photo

Et si Zorro était responsable de la cicatrice d’Harry Potter ?

L’enjeu du travail proposé a été d’inciter les élèves à réactiver l’ensemble des apprentissages mis en oeuvre dans les différentes matières (notion de héros, techniques narratives propres à l’image, travail écrit sur les langues, utilisation du numérique, développement de l’autonomie, organisation et planification du travail en binôme).

A partir du storyboard, créé en binôme en amont de cette séance conclusive, les élèves doivent se prendre en photo en suivant leur maquette pour ensuite créer un roman photo avec les personnages de Zorro et Harry Potter, tout en respectant les attitudes et sentiments des personnages.
Les photos sont prises sur un fond vert, ce qui permet l’intégration d’un arrière-plan ultérieurement. L’ensemble des photos est collecté sur le logiciel comics.it, disponible sur les tablettes des élèves. Cette première étape achevée, vient le temps de créer les bulles avec des dialogues en anglais et en espagnol. Ce travail est réalisé en coanimation.

Le choix du numérique s’est révélé être un atout. Il a, en effet, permis une réelle plus-value dans les démarches des élèves : ils ont porté un regard critique sur cette première réalisation et ont souvent fait le choix de reprendre leurs ébauches à la lumière de leur storyboard afin de les améliorer en retravaillant les prises de vue (angle, cadrage) et les positions des bulles. Ainsi s’est développée une conscience du rôle du brouillon dans le processus d’écriture.
Les outils numériques ont également conduit à des productions de qualité que les élèves ont été fiers d’exposer au sein du collège.

exemple de page de roman-photo

exemple de page de roman-photo
exemple de page de roman-photo
exemple de page de roman-photo

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)