Produire des écrits de synthèse en troisième : séquence sur le théâtre

, par DE ROUX Haude, Collège Mozart, Bois-d’Arcy

Présentation de la séquence

Objectifs : Cette séquence sur le théâtre vise à mettre en place des « mécanismes » susceptibles de favoriser les écrits de synthèse dès le collège et envisage diverses formes d’écriture requérant une démarche synthétique, la favorisant même. Il nous semble important d’analyser les différentes étapes qui permettent la réalisation de ces écrits pour être à même d’aider nos élèves dans cet exercice complexe. De plus, on constate fréquemment en début de seconde, un manque d’autonomie chez les élèves, un désarroi parfois quand il s’agit d’analyser un texte, dû à la diminution du guidage par des questions. Nous avons construit la progression de la séquence dans ce souci d’aider les élèves à s’émanciper d’un questionnaire trop spécifique. La démarche synthétique est en effet délicate car un passage par l’analyse est nécessaire avant de pouvoir produire un écrit de synthèse. Enfin, comme nos élèves ont souvent du mal à comprendre à quoi servent les écrits de synthèse, les activités proposées donnent aussi l’occasion de mettre en lumière les finalités de ces écrits :
- Synthétiser pour s’approprier des connaissances,
- Synthétiser pour saisir une pensée dans sa structure globale,
- Synthétiser pour argumenter,
- Synthétiser pour raconter. Synthétiser pour s’émanciper.

Niveau : 3ème

Epoque de l’année : Troisième trimestre.

Supports : Des extraits appartenant à 4 siècles différents :
- XX° : Anouilh, Antigone
- XIX° : Hugo, Ruy Blas (première et dernière scènes de l’œuvre)
- XVIII° : Beaumarchais, Le Mariage de Figaro (scène de confrontation entre Figaro et Suzanne, V, 8)
- XVII° : (Molière, Les Fourberies de Scapin : scène d’exposition, I, 1), Racine, Bérénice (La première scène de la pièce : Antiochus, Arsace )

Genres et registres : Du tragique au comique, en prose et en vers

Niveaux de langue : Langage soutenu /langage courant.

Déroulement de la séquence en 4 étapes

Etape 1 : Analyse des caractéristiques d’une scène d’exposition :

A. Une scène en étude

Objectif :Découverte des caractéristiques d’une scène d’exposition par un questionnaire.

Texte support : Hugo, Ruy Blas (I, 1) pour une classe de bon niveau (ou Molière, Les fourberies de Scapin, I, 1 pour une classe plus hétérogène)

Notions abordées :

- Définition d’un cadre : repère spatio-temporels
- Etude des relations des personnages entre eux, entre public et personnages
- Commentaire ou présentation de la situation : étude des informations révélant une situation de crise : termes et constructions qui actualisent (déictiques, noms propres, présentatifs, présent d’énonciation...
- Relevé des termes modaux renvoyant à un savoir sur lequel le personnage demande une information

Ecrit de synthèse :
Consigne d’écriture : Que sait le spectateur à la fin de cette scène ? Vous rédigerez un paragraphe structuré qui reprend l’essentiel des informations exposées dans cette scène.
Finalité : synthétiser pour s’approprier des connaissances. Généraliser.

B. Généraliser : confrontation de plusieurs scènes en étude.

Objectif : Savoir identifier une scène d’exposition par comparaison avec d’autres types de scènes et par discrimination. Identifier des critères de classification.

Corpus de trois textes :

- Hugo, Ruy Blas ( dernière scène : Ruy Blas, la reine)
- Racine, Bérénice (La première de la pièce : Antiochus, Arsace)
- Beaumarchais, Le Mariage de Figaro (scène de confrontation entre Figaro et Suzanne, V, 8)

Déroulement en trois temps :

- Premier temps : Ce repérage avant une analyse guidée permet de requalifier le lecteur, de forcer à l’anticipation qui fait qu’un texte fonctionne.
Modalité : travail de groupe pour établir les caractéristiques d’une scène d’exposition. Repérage sans questionnaire, discussion informelle générant des remarques susceptibles d’être retenues comme critères de classification. Apprendre à trier des informations, à s’appuyer sur des impressions qu’un questionnaire confortera par la suite.

- Deuxième temps : Analyse et travail de classification (pré requis pour la synthèse) à partir d’un questionnaire modélisant (les mêmes questions pour tous les textes) :
Objectif 1 : identifier et définir un genre et une époque, contextualiser à partir d’un questionnaire sur les divers niveaux de langue et indices temporels des trois textes.
Objectif 2 : nuancer, discriminer, développer l’esprit critique : en groupe : à partir du même questionnaire pour les trois textes : a) sur les diverses situations d’énonciation afin d’identifier des personnages et les relations qu’ils entretiennent (liens hiérarchiques via l’impératif et l’adresse, liens affectifs et familiaux via un relevé lexical ; b) sur différents indices grammaticaux, syntaxiques et lexicaux permettant de voir les éléments qui se répondent et ceux qui s’opposent.
cf. B.O : Compétence travaillée : « s’approprier des repères culturels »

- Troisième temps : reprise orale en classe entière : vers la synthèse. Lister les différentes caractéristiques des types de scènes qui structurent un drame. Vers la généralisation et la conceptualisation.

C. Notions complémentaires abordées :

Scène d’exposition : rappels :
- Définition d’un cadre : repère spatio-temporels
- Étude des relations des personnages entre eux, entre public et personnages
- Commentaire ou présentation de la situation : étude des informations révélant une situation de crise : termes et constructions qui actualisent (déictiques, noms propres, présentatifs, présent d’énonciation...
- Relevé des termes modaux renvoyant à un savoir sur lequel le personnage demande une information

Scène intérieure : de confrontation ? d’explication ? de transition ?
- Étude de l’opposition entre scènes statiques et celles dynamiques (longueur des répliques, rythme, acte de langage via le lexique
- Coïncidence entre réel de la représentation et temps fictif de ce type de scène
- Étude d’un lexique particulier à ce type de scène, ressort de l’action + le rôle du vocabulaire psychologique

Scène finale, de dénouement :
- Étude d’un vocabulaire spécifique (arrêt, départ, mort, réconciliation...= le statique)
- L’expression temporelle qui suggère le définitif

Etape 2 : Ecritures.

Deux finalités de la synthèse et deux destinataires différents :

Consigne d’écriture n°1 : Quelles sont les caractéristiques de la scène d’exposition d’une pièce de théâtre ?
Finalité : Synthétiser pour s’approprier des connaissances. Destinataire : Ecriture à usage personnel (cf. B.O. « Ecrits fonctionnels visant à fixer des connaissances » ; compétence travaillée : « savoir reprendre des notes en vue d’un exercice précis »). Vers la conceptualisation (= fédérer à un degré supérieur)

Consigne d’écriture n°2 : Écrivez la scène d’exposition de la pièce Antigone d’Anouilh dont le canevas vous a été préalablement raconté. ( Ecriture d’invention).
Finalité : Synthétiser pour raconter. Destinataire : Ecriture pour autrui.

Etape 3 : Lecture pour comparer.

Support : La scène d’exposition d’Antigone d’Anouilh. Les similitudes et les écarts par rapport à une scène classique.
Finalité : synthétiser pour bâtir des arguments

Etape 4 : Ecriture.

(permettant une hypothèse de lecture avant la lecture cursive de l’œuvre).

Consigne d’écriture : Replacer dans un ordre logique les trois extraits suivants de la pièce d’Anouilh en justifiant votre choix par une lecture et une analyse précises de ces textes.
Finalités : synthétiser pour construire une argumentation.

Corpus de trois textes :
- Deux scènes intérieures : passage entre Ismène et Antigone, passage entre Créon et Antigone.
- Scène finale de la pièce.
La séquence suivante peut porter sur l’analyse de la pièce d’Anouilh dans son intégralité.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)