Synthèse des travaux des élèves : lecture des livres II, V, VI, VII

, par GUILLOU Christine, Lycée de l’Hautil, Jouy-Le-Moutier

1 - Versification

- Pas de règle ni évolution apparente pour la longueur des poèmes, variété, de 12 vers (VI,12) à 386 (V, 13).

- Vers dominant : l’alexandrin, le plus souvent à rimes plates et strophes de longueurs très variées.

- Grande diversité jusqu’aux limite du genre poétique : chansons avec refrains mais surtout poèmes dialogués, quasi théâtre (II,1 - V,4)

2- Énonciation

- Présence et rôle du poète : une voix très souvent, mais pas toujours identifiable au poète par « je ».

- Figures possibles du poète :

  • le témoin, souvent accusateur (textes au présent)
  • le combattant (son arme, sa poésie, « une meute de strophes » VII , 11 et 13, son clairon)
  • l’exilé : le proscrit I,1,
  • l’exilé triomphant VII,17
  • le prophète, messager de Dieu VII, 13
  • le rêveur solitaire « pensif » IV,2.

Tous ces rôles sont indissociablement liés.

3 - Napoléon III

- Napoléon le petit # Napoléon le grand.

- Nommé et attaqué, souvent invectivé par

  • noms d’animaux : « singe, caniche ! »
  • insultes classiques : « nain », « imbécile », « bandit »..
  • noms de bandits célèbres : « Mandrin »( II,6, V,11), « Cartouche » (II,2, V,13)
  • mais surtout, plus hugolien : doubles métaphores, « César chauve-souris », « Tom Pouce Attila IV,13 »

N.B. pas d’appel à l’assassinat : Hugo est contre la peine de mort, même pour les tyrans. cf. enchaînement III, 15, 16, IV, 1 (p.163, 164, 168 Sacer Esto, imprécation latine « qu’il soit maudit, intouchable »)

4 - Le peuple

- Appels, exhortation à la révolte (II,2)

- Espoir en des temps meilleurs (VI,9)

- Déploration, plainte des victimes (Nuit du 4, Pauline Roland V, 11)

- Pouvoir dénoncé comme incapable de donner du pain à ceux qui en ont besoin, II,1 « Miserere », Aie pitié.

- Admiration pour l’action des femmes « Aux femmes » VI,8 ;

Thème de Hugo dans toute son oeuvre : cf. Les Misérables

Personnages principaux des Châtiments : Napoléon, le peuple, le poète, Dieu.

5 - Tonalités

- Satirique : cf Juvénal, figures de l’ironie, insultes..., titres des livres, fin de Souvenir de la nuit du 4. cf. A l’obéissance passive, II, 7 : « Victoire ! ils ont tué carrefour Tiquetonne un enfant de sept ans ! » "la Muse Indignation", Nox 9. Chansons souventt satiriques : II,1,2, V,1,2, VI,3,4, VII,3,6,14.

- Épique : Napoléon 1er, soldats de l’an II, l’Expiation...

- Grotesque : Napoléon III, équivalent bouffon de N1er, tous les textes : carnaval, cirque, orgie, fin Expiation + On loge à la nuit IV, 13...

- Lyrique : cf. Stella

- Pathétique : cf. Souvenir de la nuit du 4

6 - Châtiment

Nombreuses formes de punitions évoquées (cf. relevés des élèves)

- Fin II : le châtiment par le poète (A l’obéissance passive)

- Fin III : le châtiment par Dieu (Non)

- IV : par le gendarme de Dieu (On loge à la nuit v.90)

- V : « semblable à la clarté de Dieu »

7 - Thèmes

Thèmes ressassés, mais Hugo évite la répétition par la variété des formes, des longueurs, des tonalités.

- Posés dès Nox, ensuite amplification : tableau du coup d’état, épopée grotesque du 2nd empire, corruption morale, hommage aux victimes, complicité des hommes d’église, l’océan, annonce de l’expiation.

- Répétition, figure de la persuasion

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)