L’Encyclopédie, une œuvre collective. Les hommes des Lumières

, par PLAISANT-SOLER Estelle, Lycée Saint-Exupéry, Mantes-la-Jolie

Présentation de la recherche

Ces activités s’appuient tout particulièrement sur le mode de recherche "par auteur" qu’offre le cédérom "L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert" aux éditions Redon. La fenêtre qui s’ouvre alors permet de visualiser facilement les auteurs qui ont participé à l’entreprise encyclopédique. Les élèves reconnaissent facilement certains noms : Diderot et d’Alembert bien sûr, mais aussi Rousseau, Voltaire.

Cette approche concrète permet ainsi de faire comprendre aux élèves la nature collective de l’Encyclopédie, et en particulier sa conception des sciences (médecine, mathématiques, etc.) ce qui peut constituer un bon angle d’attaque de la philosophie des Lumières. L’élève pourra en savoir plus sur ce que le 18ème siècle considère comme un « homme des Lumières », un « philosophe des Lumières ». Les auteurs des articles les plus célèbres sont des hommes de Lettres, mais l’exploration permet de découvrir de nombreux scientifiques, médecins, des spécialistes des arts et techniques. En cela aussi, l’Encyclopédie fait date dans l’Histoire. L’exploration des articles de chaque auteur permet aux élèves de construire des hypothèses sur les hommes de l’Encyclopédie et de découvrir la spécificité de cet ouvrage dont une des caractéristiques majeures est de donner une place privilégiée aux sciences et techniques.

Enfin, le mode de recherche "par auteur" permet d’aborder de manière plus originale des personnages comme Rousseau ou Voltaire. Observer attentivement la liste des articles pour lesquels ils ont été sollicités par Diderot et d’Alembert permet d’avoir une idée plus précise de l’image qu’avaient d’eux leurs contemporains dans les années 1750, une image assez éloignée de celle qu’a gardée l’Histoire et bien différente des représentations des élèves. Rousseau y apparaît en musicien et Voltaire en homme de cour, reconnu surtout pour ses tragédies, poèmes épiques et essais historiques, c’est-à-dire les grands genres littéraires, tels que les classe encore le 18ème siècle

Parcours 1. L’homme des Lumières : philosophie et action

Modalités

- Exploitation du cédérom en vidéoprojection

- Choisir le mode de recherche par auteur. Une fenêtre spécifique va s’ouvrir au centre de l’écran.

- Sélectionner les auteurs indiqués ci-dessous. Ce choix mélange volontairement hommes de Lettres et scientifiques, personnages célèbres et inconnus.

- Parcourir les articles de cet auteur en étant attentif au domaine scientifique auquel appartient l’article plus qu’à la définition proprement dite.Il ne s’agit ni de lire les articles en intégralité ni de les analyser, mais de repérer le domaine auquel ils appartiennent. Les élèves font alors des hypothèses sur l’auteur de ces articles. Ils découvrent ainsi que l’Encyclopédie ne se restreint pas à Diderot, d’Alembert, Rousseau ou Voltaire, c’est-à-dire aux hommes de Lettres, mais considère comme hommes des Lumières des scientifiques, des entrepreneurs, des médecins, etc.

- Question : Dans quelle mesure la liste des articles permet-elle d’en savoir plus sur la biographie de leur auteur, et sur la conception que le 18ème siècle se fait d’un homme des Lumières ?

Articles

- Parcourir les articles écrits par d’Alembert
- Parcourir les articles écrits par le Baron d’Holbach
- Parcourir les articles écrits par Blondel
- Parcourir les articles écrits par Daubenton
- Parcourir les articles écrits par Marmontel ou Grimm
- Parcourir les articles écrits par Tarin

Exploitation en classe de la recherche

Une fois les hypothèses émises par les élèves, on peut les comparer avec la biographie des auteurs, qu’on trouvera à la fin du Discours préliminaire de d’Alembert, accessible dans la rubrique « Aide ». On découvre ainsi que d’Alembert est mathématicien, Blondel architecte, Daubenton et Tarin docteurs en médecine. On ne trouve par contre aucune biographie du baron d’Holbach, personnage sulfureux du 18ème siècle, athée notoire, dont on perçoit ici l’origine allemande (nombreux articles relatifs à l’Allemagne et les pays germaniques) et l’intérêt prononcé pour les techniques minières et métallurgiques.

Parcours 2. L’Encyclopédie, une œuvre collective

Modalités

- Exploitation du cédérom en vidéoprojection.

- Projection d’extraits de l’article "Encyclopédie" rédigé par Diderot dans lesquels le philosophe explique pourquoi l’Encyclopédie ne saurait être qu’une oeuvre collective.

- Les 12 premiers paragraphes de l’Enclopédie sont consacrés à l’explication et à la légitimation de l’entreprise. On étudiera en particulier :

  • Les 3 premiers paragraphes, du début à "Un recueil très-exact des titres à remplir par un dictionnaire encyclopédique & raisonné." dans lesquels Diderot justifie son recours à des hommes d’horizons divers et qui n’appartiennent pas nécessairement à l’Académie.
  • Le 12ème paragraphe, de "Parcourez les autres sociétés que je peux avoir omises" à "ce n’est pas assez de toutes ces sociétés pour la science de l’homme en général." dans lequel Diderot fait l’éloge des hommes des Lumières tout en distinguant leurs qualités de leur appartenance à la noblesse : implicitement, la contestation se fait déjà politique.

- Question : Comment Diderot définit-il l’entreprise encyclopédique ? Quelles doivent être les qualités des encyclopédistes ? Que pouvez-vous apprendre sur la pensée des Lumières à partir de ce cahier des charges ?

Articles

- Article "Encyclopédie" de Diderot
- Seulement les 12 premiers paragraphes
- Analyser en particulier les 3 premiers paragraphes
(Du début de l’article à "Un recueil très-exact des titres à remplir par un dictionnaire encyclopédique & raisonné.")
- Analyser en particulier le 12ème paragraphe
(De "Parcourez les autres sociétés que je peux avoir omises" à "ce n’est pas assez de toutes ces sociétés pour la science de l’homme en général.")

Exploitation en classe de la recherche

Lecture et analyse en classe entière. Ce parcours peut être une introduction originale au portrait de l’homme des Lumières.

Parcours 3. Rousseau dans l’Encyclopédie

Modalités

- Exploitation du cédérom en vidéoprojection

- Choisir le mode de recherche par auteur. Une fenêtre spécifique va s’ouvrir au centre de l’écran.

- Sélectionner Rousseau.

- Parcourir les articles de cet auteur en étant attentif au domaine scientifique auquel appartient l’article plus qu’à la définition proprement dite. Il ne s’agit ni de lire les articles en intégralité ni de les analyser, mais de repérer le domaine auquel ils appartiennent.

- Question : Dans quelle mesure la liste des articles permet-elle d’en savoir plus sur cet auteur ? Cherchez une biographie de Rousseau et comparez-la avec les hypothèses émises à la lecture de ces articles.

Articles

- Parcourir les articles de Rousseau, presque tous consacrés à la musique
- Seul l’article "Economie" révèle le Rousseau philosophe
- Article "Genève" de d’Alembert

Exploitation en classe de la recherche

L’exploration rapide des très nombreux articles de Rousseau dans l’Encyclopédie permet de découvrir les débuts de Rousseau, qui était célèbre pour ses connaissances musicales et pas encore pour ses écrits philosophiques. On voit cependant émerger ses théories politiques et philosophiques dans l’article « Economie » qui permet d’introduire au Discours sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes.

La lecture des passages les plus polémique de l’article « Genève » de d’Alembert permet également d’introduire la rupture entre Rousseau et les philosophes des Lumières. C’est en effet suite à cet article que Rousseau quitte l’Encyclopédie.

Parcours 4. Voltaire dans l’Encyclopédie

Modalités

- Exploitation du cédérom en vidéoprojection

- Choisir le mode de recherche par auteur. Une fenêtre spécifique va s’ouvrir au centre de l’écran.

- Sélectionner Voltaire et explorer la liste des articles commandés à Voltaire par Diderot et d’Alembert.

- Choisir le mode de recherche "plein texte" et taper le mot "Voltaire". Ce mode de recherche permet de découvrir tous les articles de l’Encyclopédie dans lesquels Voltaire est cité.

- Explorer les contextes dans lesquels Voltaire est cité. Quelle image les encylopédistes donnent-ils de Voltaire ? Pour quelles œuvres est-il reconnu ?

Articles

- Parcourir les articles écrits par Voltaire
- Parcourir les articles dans lesquels Voltaire est cité

Exploitation en classe de la recherche

Les articles écrits par Voltaire permettent de voir que l’image de Voltaire au 18ème siècle est d’abord celle d’un homme de cour et d’un homme de Lettres connu pour ses réussites dans les grands genres : poème épique, tragédie, histoire. Cette interprétation est confirmée par les résultats de la recherche plein texte, où l’on découvre que Voltaire est avant tout connu pour la Henriade, Zaïre et Le Siècle de Louis XIV.

Ce parcours dans l’Encyclopédie permet de découvrir un autre Voltaire que celui que connaissent les élèves : le Voltaire célèbre, et persuadé de rester célèbre dans l’Histoire littéraire , pour ses tragédies comme Zaïre, ses poèmes épiques comme la Henriade et son statut d’historiographe qui l’a amené à écrire l’histoire du Siècle de Louis XIV. Nulle trace de ses contes philosophiques qu’il ne publiait d’ailleurs jamais sous son nom, même si leur paternité ne faisait absolument aucun doute.

On peut terminer cette analyse des relations entre Voltaire et l’Encyclopédie par l’analyse d’un bref apologue sur l’Encyclopédie. De l’Encyclopédie s’inscrit dans la lignée des facéties voltairiennes comme De l’horrible danger de la lecture.

Lire l’apologue de Voltaire consacré à l’Encyclopédie : De l’Encyclopédie

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)