Faire naître la parole propre des élèves : le brouillon oral ? Synthèse des expérimentations TraAM Lettres 2021-2022

, par Aurélie de Mattéis, Cécile LE CHEVALIER, Lauriane VAREILLE, THIERY Céline

Thématique des TraAM Lettres 2021-2022 : Travailler les compétences orales des élèves avec le numérique

Thème retenu pour l’académie de Versailles :  Développer les compétences orales par la trace orale

La problématique générale

Centré sur la question du brouillon d’oral, ce projet prend appui sur une série difficultés constatées, en collège comme au lycée, lors de la préparation et de la passation des examens (DNB, EAF, Grand Oral) :

  • les élèves ne savent souvent pas s’organiser pour préparer un oral, et tendent à concevoir ce dernier, soit comme une totale improvisation, soit comme la mise en voix d’un écrit figé ;
  • lorsqu’ils improvisent, ils ont souvent du mal à organiser et à développer leurs idées dans des énoncés structurés.

À partir de ces constats, le projet questionne l’idée du brouillon oral comme brouillon d’oral : plutôt que de brouillonner à l’écrit, ne pourrait-il pas être intéressant et utile de brouillonner à l’oral , sous forme de notes audio qui constitueraient autant d’étapes intermédiaires, d’états de la pensée et de son expression ?

Dans ces conditions, qu’est-ce qu’un brouillon oral efficace ? à quel(s) moment(s) intervient-il, et sous quelle(s) forme(s) ? peut-il se substituer entièrement au brouillon écrit, et si oui, à quelles conditions ?

Les quatre projets présentés ci-après explorent les possibilités et les limites de cette idée de brouillon oral, rendu possible par le numérique par le biais de différents outils d’enregistrement (dictaphone des téléphones, des ordinateurs, des ENT) et
différentes plateformes de stockage (ENT, site monoral.net, portail portail.apps.education.fr).

Ces projets s’interrogent également sur les moments opportuns et les façons pertinentes de mobiliser le brouillon oral, que ce soit dans la séquence, dans le cadre d’un projet, ou dans celui d’un travail sur l’année.

Les projets

Au collège
  • Brouillon d’oral - brouillon oral ? Comment sensibiliser les élèves à la nécessité du brouillon d’oral et les accompagner dans le travail de ce brouillon ? Le brouillon oral permet-il vraiment, mieux que le brouillon écrit, de préparer l’oral du DNB ? Cette expérimentation se déploie sur une année entière en 3e.
  • La trace orale comme entrainement à l’oral du DNB :  comment libérer la parole personnelle de l’élève pour construire des oraux évolutifs en vue de s’approprier l’oral du DNB ? Cette expérimentation est menée sur la durée d’une séquence en 3e.
Au lycée
  • Le brouillon oral pour investir le discours sur une œuvre en lycée : quels brouillons oraux pour amener l’élève à produire une parole propre et à investir le discours qu’il tient sur une œuvre ? Ce projet est mené sur quelques heures en 2de générale et technologique, dans le cadre d’une séquence consacrée au Bonheur des Dames de Zola.
  • Le brouillon oral avec l’utilisation de la note audio pour travailler l’oral : comment le brouillon oral permet-il de pallier l’effet d’écran de l’écrit pour réaliser une production finale orale ? Cette expérimentation prend place lors d’une séquence de Terminale en spécialité « Humanités, Littérature, Philosophie », dans le contexte de la préparation au Grand oral.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)