Séance n°3. L’image et sa légende

, par PLAISANT-SOLER Estelle, Collège Les Martinets, Rueil-Malmaison

L’IMAGE ET SA LÉGENDE

Dominante : Lecture de l’image

SUPPORTS

- Photographies 1 à 6 de Yann Arthus-Bertrand

OBJECTIFS

Analyse de la fonction d’ancrage réciproque du texte et de l’image (le texte ancre l’image)

- Découvrir la notion de polysémie de l’image.
- Découvrir l’importance de la légende comme ancrage de l’image. Etre capable de repérer comment un texte peut diriger la lecture d’une image.

Jouer avec l’image

- Etre capable d’écrire des légendes et des commentaires imaginaires à la manière des textes qui accompagnent les photos de Y. Arthus-Bertrand.

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

Transition avec les séances 1 et 2

Vous avez vu que l’image permet de mieux se représenter le lieu décrit par le texte. Mais dans certains cas, le texte permet aussi de mieux comprendre de quoi parle l’image.

I. Une légende doit ancrer l’image

1) Distribution des photographies 1 à 3 sans légendes

- Consigne 1 : Que peuvent représenter ces photos ? Que manque-t-il pour qu’on sache avec certitude de quoi il s’agit ?
- Consigne 2 : Vous donnerez un titre à cette photographie, et vous établirez une légende.

2) Noter dans le cours : définition et importance de la légende

II. Sans légende, une image est polysémique

1) Distribution de la photographie n°4 sans légende.

- Consigne 1 : Que voyez-vous ? Que veut montrer le photographe avec cette ville sous la neige ? Distribution de la légende : une ville proche de Tchernobyl
- Consigne 2 : quel est l’effet de la lecture de la légende sur la façon qu’on a de regarder l’image ?
- Travail sur les légendes de Yann Arthus Bertrand : quelles informations le texte apporte-t-il sur la photo que nous regardons ?

2) Noter dans le cours : informations données par la légende, sa fonction.

Le texte peut apporter des informations que l’image ne dit pas : ajouter un bruit, une voix, un commentaire extérieur que l’image ne peut donner et qui portent tout le sens de la photographie.

Sans légende l’image est polysémique / peut avoir plusieurs significations.

III. Jouer avec l’image : inventer des légendes

Distribution des photographies 5 et 6

- Consigne : Inventez plusieurs légendes à la manière de Yann Arthus-Bertrand.
- Ecoute de quelques propositions : jeux et exercices de transformation de légendes et de titres pour faire varier le sens d’une image.

IV. Bilan : texte à trous

LES RELATIONS CROISEES ENTRE TEXTE ET IMAGE

Texte et image entretiennent une relation complexe. Ils ont selon les cas différentes fonctions l'un par rapport à l'autre.

I. L'image ancre le texte : l'illustration
L'image peut avoir un statut d'illustration du texte : le dessin ou la photo donne à voir ce que " dit " le texte. Redondante ou complémentaire, l'image reste seconde, au service du texte.

II. Le texte ancre l'image : la légende
Même lorsqu'elle est autonome (une photo présentée pour elle-même), l'image reste dans un rapport de dépendance avec le texte : essentiellement sous forme de légende, de titre ou de slogan, le texte a pour fonction d'accompagner l'image et de réduire sa polysémie en permettant à celui qui regarde l'image de répondre à la question : " qu'est-ce que c'est ?".

Le texte reste en position de force par rapport à l'image puisqu'il peut en changer le sens. Non que l'image puisse signifier n'importe quoi, mais sa polysémie ouvre la porte à différentes interprétations parmi lesquelles seul le texte permet de trancher.

Le texte peut aussi apporter ce qu'à elle seule l'image ne dit pas : ajouter une voix, un bruit, un commentaire. Il a une fonction de relais : il apporte des informations que l'image ne peut donner. Il relaye l'image pour donner au lecteur ces informations.

Les relations croisées entre texte et image

Texte et image entretiennent une relation complexe. Ils ont selon les cas différentes fonctions l'un par rapport à l'autre

I. L'image ancre le texte : l'illustration
           L'image peut avoir un statut .......... : le dessin ou la photo donne à .......... ce que .......... le texte. Redondante ou complémentaire, l'image reste seconde, au service du ..........

II. Le texte ancre l'image : la légende
Même lorsqu'elle est autonome ( .......... ), l'image reste dans un rapport de .......... le texte : essentiellement sous forme de .......... , le texte a pour fonction .......... l'image et de réduire .......... en permettant à celui qui regarde l'image de répondre à la question : ..........

Le texte reste en position de force par rapport à l'image puisqu'il peut en changer le .......... Non que l'image puisse signifier n'importe quoi, mais .......... ouvre la porte à différentes interprétations parmi lesquelles seul le texte permet ..........

Le texte peut aussi apporter ce qu'à elle seule l'image .......... : ajouter .......... Il a une fonction de relais : il apporte des .......... que l'image ne peut donner. ..........

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)