Enrichir son vocabulaire en 3ème : séquence sur la poésie lyrique

, par MARTEL Stéphanie, collège Romain Rolland, Sartrouville

Séance 1 : Qu’est-ce que le lyrisme ?

Présentation de la séance

Objectifs :
- Créer un horizon d’attente
- Donner une culture littéraire

Travail personnel à la maison ou au CDI (CD rom, internet) pour préparer la séance :
- Chercher des mythes antiques dans lequel la lyre (instrument de musique) intervient :Hermès, Apollon, Orphée, Les Muses
- Chercher des illustrations sur lesquelles la lyre apparaît.

Axes de travail :

I. Qu’est-ce qu’une lyre ?

- Décrire à l’aide des images.

- Quel rapport avec la poèsie ?

- Pourquoi le chant et la poésie sont-ils liés ?

II. Les mythes

- Lecture orale / Présentation

Séance 2 : Le spleen

Présentation de la séance

Objectifs :
- Définir le spleen
- Prise de notes, citation (et synthèse)

Support : Charles Baudelaire, « Moesta et errabunda », Les Fleurs du mal

Travail personnel à la maison pour préparer la séance :
- Chercher une illustration pour ce poème ou la créer.
- Chercher les différentes définitions du mot « cœur » et son étymologie

En classe : Lecture à plusieurs voix.

Axes de travail :

I. L’Ailleurs

- Repérage des sensations éprouvées

- Champs lexicaux du bonheur et du mal-être ( création d’un réservoir de mots)

- Montrer la tension, la distance entre ces sentiments :« loin » employé 7 fois

II. La structure du poème
- Forme dialoguée : situation d’énonciation, structure des propositions

- Mise en valeur des sentiments par la forme (antithèse, types de phrases...)

III. La tonalité lyrique

- Thèmes abordés : nostalgie, espoir, regret... Voir recherche séance 1

Méthode :

Différents niveaux de la citation du plus simple au plus compliqué :

- utilisation d’une périphrase du type « je cite... »

- emploi des deux points et des guillemets

- intégration de la citation à la phrase

- citation d’un procédé du type : « La métaphore souligne que... »

- allusion grâce au discours indirect

Travail donné en fin de séance en classe :

Rédiger un paragraphe de synthèse pour expliquer ce qu’est le spleen selon Baudelaire en utilisant des citations.

Séance 3 : Humour et lyrisme

Présentation de la séance

Objectifs :
- Comparer deux poèmes aux tonalités différentes
- Vocabulaire des émotions et sentiments
- Définir l’humour en poésie

Support :Arthur Rimbaud, Roman, Poésies

Travail personnel à la maison pour préparer la séance :

Questions après la lecture du poème :

1) Pourquoi, à votre avis, a-t-on choisi d’étudier ce poème après celui de Baudelaire ? Quel rapport a-t-il avec lui ?
2) Quelle est la tonalité de ce poème ?
3) Préparer une lecture expressive seul ou à plusieurs.

En classe : Lecture expressive.

Axes de travail :

I. L’adolescence

- Qui parle ? Comment ? Rimbaud a 16 ans, il dit « on » pour provoquer une identification avec son lecteur.

- Correspondance âge / saison

II. Sentiments / Emotions/ Sensations

- Reprendre le nuancier des sensations et l’enrichir avec les mots du poème de Rimbaud
- Travail identique avec le champ lexical du bonheur

III. Humour

- Antiphrase / absurde
- Versification
- Ponctuation

Travail donné en fin de séance en classe :

En quoi le poème de Rimbaud peut-il être une illustration de la cinquième strophe de « Moesta et errabunda » qui évoque « le vert paradis des amours enfantines » ? Justifiez vos réponses en citant les deux textes.

Séance 4 : Quand l’être aimé s’en va

Présentation de la séance

Objectifs :
- Universalité des thèmes évoqués : champs lexicaux
- Lien entre la forme et le fond

Support :Guillaume Apollinaire, « Le pont Mirabeau », Alcools.

Travail personnel à la maison pour préparer la séance :

Questions après la lecture du poème :

1) Quelles sont vos premières impressions à la lecture de ce poème ? Rédigez un texte court (entre 5 et 10 lignes).

2) Quelle est la situation sentimentale du poète au moment où il écrit ?

3) Chercher des renseignements sur le lieu évoqué (le pont Mirabeau).

4) Apprendre par cœur le poème.

En classe : Récitation orale (et/ou écrite)

Axes de travail :

I. L’eau, l’amour, le temps qui passe

- Champs lexicaux
- Forme poétique : fluidité (enjambement), chanson, refrain
- Sonorités liquides / absence de ponctuation

II. Le pont

- Le lieu : paysage, décor, permanence
- Métaphore : le pont de nos bras
- Structure syntaxique des phrases / utilisation du présent
- Pluriel : nos, nous ‡ singulier : je

III. Le lyrisme

- Musicalité
- Sentiments du poète : décliner les différents sens du mot « amour », « joie », « peine » (+recherches étymologiques) à ajouter au réservoir de mots
- Force du symbole

Travail donné en fin de séance en classe :

A l’écrit. A partir de votre prise de notes, mettez en évidence les différents sentiments éprouvés par le poète (utiliser le lexique créé en séances 2, 3 et 4) et concluez sur la tonalité du poème.

Séance 5 : La mort

Présentation de la séance

Objectifs :
- Le brouillon
- Figures de style

Support :Paul Eluard, « Vingt-huit novembre » (texte et manuscrit) et « Notre vie », Le temps déborde.

Travail personnel à la maison ou au CDI (CD Rom et internet) pour préparer la séance :

Questions après la lecture du poème :

1) Quel était le véritable nom de Nusch, jeune Alsacienne venue vivre à Paris ?
2) A quelle époque Nusch et Eluard se rencontrent-ils ?
3) A quel événement ces deux poèmes font-ils allusion ?

OU

1) Retrouvez les photographies de Nusch par Dora Maar et Man Ray.
2) Qu’ont-elles d’artistique ? Dîtes ce qui vous plaît ou vous déplaît en elles.
3) A quel mouvement artistique, dont Eluard fut un des fondateurs, ces photographes ont-ils pris part ?

En classe : Ecoute du poème enregistré.

Axes de travail :

I.Du brouillon au texte achevé

- Mise en page, typographie, ratures, changements, ajouts, comparaison/ opposition avec un poème plus ancien (extrait de Poésie et Vérité 1942)
- Composition du poème : syntaxe / les connecteurs logiques, les conjonctions de coordination « et », « mais », quel usage ?
- Montrer différences entre structure apparente et structure profonde (« Notre vie »)

II. Le temps déborde

- Métaphore du titre du recueil
- Oxymore : la mort vécue
- Personnification de la mort
- Comparaison
- Répétitions/ anaphore

III. Le désespoir

- Choix des nuances : vocabulaire / sonorités
- Enonciation : du personnel au particulier
- Le pseudonyme
- Tonalité tragique ou pathétique.

Travail donné en fin de séance en classe :

A l’écrit. A partir de votre prise de notes, expliquez le dernier vers de chaque poème en mettant en relation le fond et la forme pour montrer ce que ressent le poète.

Séance 6 : L’amour

Présentation de la séance

Objectifs :
- Acquérir une culture littéraire
- Justifier ses choix

Support :« L’amour et l’amitié ». Folio junior Poésie

Travail personnel à la maison pour préparer la séance :

- Lire le recueil en entier (donné en début de séquence)
- Choisir un poème dont vous ferez la lecture à l’oral en classe.
- Justifier à l’écrit votre choix dans un paragraphe argumenté d’au moins 20 lignes.

En classe :

- Lecture orale de chaque poème et justification.
- Commentaires des autres élèves.

On peut aussi faire choisir le recueil, le poème (lyrique) et demander la justification des deux.

On peut évaluer à chaque fois le travail donné à la maison et celui donné en classe sans forcément relever toutes les copies.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)