Boîte à idées pour des pratiques diversifiées

, par d’ARCY Sophie, Lycée Jean-Pierre Timbaud, Brétigny-sur-Orge, DES GROTTES Catherine, Lycée de l’Essouriau, Les Ulis, MIRTAIN Christine, Lycée Charles-Baudelaire, Fosses, MORTAL Anne, Lycée de Montgeron, Montgeron, NOVELLI Laetitia, Lycée Mansart, Saint-Cyr-l’École, OLIVEAU Pauline, Lycée Evariste-Galois, Sartrouville, PLAISANT-SOLER Estelle, Lycée Saint-Exupéry, Mantes-la-Jolie, RODRIGUES Jean-Marc, Lycée Mansart, Saint-Cyr-l’Ecole, RUBIN Jean, Lycée Léonard-de-Vinci, Levallois-Perret

Chaque objectif s’inscrit dans une « séquence d’aide individualisée » de durée variable mais toujours limitée. Cette durée est mentionnée à titre indicatif entre parenthèses dans les propositions d’activité.

1) Pour reconstituer les capacités d’attention, de mémorisation, de restitution d’un discours

En prenant conscience de ses connaissances

Activité (1 séance) : « Je me souviens de... »

- 1) Rédiger des phrases commençant par « Je me souviens » au moyen de souvenirs des cours de Français au collège. Répertorier ces souvenirs au tableau, puis distribuer éventuellement une présentation simple du programme de seconde et des objets d’étude.
- 2) Sélectionner et classer ces souvenirs afin de faire apparaître les connaissances et compétences acquises au collège qui seront exploitées et développées en classe de Seconde. (A l’oral éventuellement)

En mobilisant et organisant ses connaissances

Activité (1 séance) : « Ce que je sais... »

- 1) Proposer une notion littéraire (genre, registre, mouvement littéraire...), par exemple : « la nouvelle » et poser la question : « Que savez-vous à ce sujet ? ». Noter pêle-mêle au tableau les réponses.
- 2) Sélectionner les informations pertinentes et les ordonner (éventuellement à l’oral collectivement)
- 3) Rédiger un article en présentant cette notion à partir des connaissances communes. Faire rédiger ces articles sur transparent ou au tableau.

Activité (1 séance) : Rassembler

en fin de trimestre/de séquence :

- 1) Proposer de remette en ordre le classeur
- 2) Construire un sommaire permettant de faire le point les connaissances acquises.

Activité (1 séance) : Récapituler

Après avoir expliqué en classe entière que, pour être en situation de comprendre un cours un élève doit toujours se présenter en classe en sachant répondre aux questions ci-dessous, consacrer une séance à l’application de ce protocole. Rédiger une réponse à ces trois questions pour chacun des cours de la journée (l’activité s’inscrit donc dans une démarche e transdisciplinaire) :

- 1) Quel est le titre de la séquence en cours ?
- 2) Quels sont les objectifs de cette séquence ?
- 3) Quel travail a déjà été réalisé dans cette perspective au cours de la séance précédente ?

En se concentrant et en mémorisant

Activité (1 séance) : Résumer un texte entendu.

- 1) Lire une fois un récit ou une argumentation que les élèves écoutent sans prendre de notes.
- 2) Rédiger un résumé du texte entendu.
- 3) Reprendre collectivement les productions des élèves afin de les comparer et d’en déduire quelques éléments de méthode permettant de retenir et de résumer un récit ou une argumentation.

Remarque : Cet exercice est réalisable sous la forme d’un jeu :
- Composer des équipes de trois élèves : un lecteur, un rapporteur et un rédacteur.
- Chaque rédacteur lit le texte à son rapporteur ; chaque rapporteur rapporte ce qu’il a entendu à son rédacteur ; chaque rédacteur rédige un résumé, au tableau ou sur un transparent. Les résumés sont proposés à l’ensemble du groupe qui les évalue, réfléchit sur les difficultés de l’exercice et détermine éventuellement la meilleure production.

En sélectionnant et restituant l’information

Activité (1 séance) : Rendre compte des informations contenues dans un texte lu.

- 1) Vous disposez de « x » minutes pour lire personnellement ce texte. Relever les textes.
-  2) Répondre par écrit, en rédigeant vos réponses, aux questions suivantes portant sur le texte lu précédemment, au fur et à mesure où elles vous sont posées oralement par le professeur. Distribuer de nouveau les textes et reprendre collectivement les réponses des élèves afin de les corriger.

Activité ( 3 séances) : Comprendre les difficultés et les techniques de la prise de notes, s’entraîner à la prise de notes.

- Séance 1 :

  • Photocopier sur transparents les notes prises par les élèves au cours d’une séance précédente et les soumettre à l’observation du groupe.
  • 1. Ces notes vous paraissent-elles ou non intelligibles et pertinentes ? Pourquoi ?
    Oralement, mettre en évidence les difficultés de la prise de notes (formulation, mise en page et sélection de l’information) et proposer quelques techniques pour les résoudre.
  • 2. Réécrire sa page de notes afin de la rendre intelligible et pertinente.

- Séance 2 :

  • Proposer une émission radiophonique ou télévisée en relation avec le travail mené au cours de la séquence en classe entière. Définir la problématique qui devra présider à la prise de notes.
  • Prendre des notes permettant de répondre à la problématique.
  • Observation collective des notes de chacun afin de vérifier leur pertinence et leur intelligibilité

- Séance 3 :

  • Rédiger les notes prises au cours de la séance précédente.
  • Reprise collective des productions de chacun.
Activité (5 séances) : Réaliser une enquête journalistique

- Séance 1 : En classe.

  • Présenter le projet : Réaliser une enquête journalistique qui prendra la forme d’un dossier rassemblant les articles de chacun des élèves du groupe sur un thème donné. Exemple : l’eau.
  • Dégager la problématique de chacun des articles.
    • 1. Que savez-vous au sujet de l’eau sur la Terre et des problèmes liés à l’eau ?
      Répertorier au tableau les remarques des élèves, les sélectionner, les classer.
    • 2. A partir du classement réalisé au tableau, formuler les problématiques auxquelles les articles pourront apporter une réponse.
  • Répertorier ces problématiques et les ordonner afin de prévoir la structure globale du dossier.
    Exemple : Qu’est-ce que l’eau ? Comment l’eau est-elle répartie sur la planète ? Quels sont les besoins en eau de la planète ? Quelles sont les causes et les conséquences de la pollution de l’eau ? Quelle influence la maîtrise de ressources en eau a-t-elle dans les relations internationales ? ...
  • Attribuer à chaque élève du groupe la problématique de son article.

- Séance 2 : Au CDI.

  • Présélectionner un corpus de documents permettant d’apporter des réponses simples à ces problématiques.
  • Rechercher et lire les documents permettant d’apporter une réponse à la problématique de l’article à produire et les prendre en notes.

- Séance 3 : En classe.

  • 1. A partir des notes prises au CDI, construire le plan de l’article au brouillon.
  • 2. Après vérification du professeur, rédiger l’article au brouillon.
  • Annoter les brouillons en vue d’une amélioration des productions à la séance suivante.

- Séance 4 : En salle informatique.

  • 1. Corriger le premier article en fonction des remarques figurant sur le brouillon.
  • 2. Saisir la version définitive.
  • Réaliser le dossier complet.

- Séance 5 : En classe.

  • Distribuer les dossiers complets. Lire chaque article à haute voix.
  • Faire le bilan du travail réalisé (difficultés, réussite, intérêt, améliorations possibles...).
Activité (3 séances) : Réaliser un entretien

- Séance 1 : En classe.

  • Visionner une vidéo d’entretien d’écrivain (sur le modèle des « Grands entretiens » de B. Pivot).
  • Interroger oralement les élèves sur ce qu’ils ont retenu de cet entretien.
  • Présenter le projet : Réaliser un entretien oral entre un journaliste et un écrivain à partir de la consultation de la biographie d’un auteur au choix ou parmi une liste imposée. Les élèves se répartissent en binômes journaliste/écrivain.
  • Répertorier au tableau les contraintes du genre : sur quelles questions axer l’entretien ? sur la vie personnelle ? la production/réception de l’ oeuvre ? comment rendre dynamique l’entretien ?

- Séance 2 : au CDI

  • Rechercher les documents permettant d’établir une biographie chronologique.
  • Sélectionner les informations qui seront retenues pour l’entretien, les ordonner sous forme d’un questionnaire rédigé et des réponses.
  • Préparer un « quizz » de la biographie.

- Séance 3 : En classe.

  • Mise en scène de l’entretien : le bînome présente oralement l’entretien.
  • Les élèves « spectateurs » prennent des notes.
  • Le binôme vérifie, sous forme d’un « quizz », ce que les spectateurs ont retenu de l’entretien.

2) Pour remédier aux difficultés d’expression

Remarque liminaire

Trois situations initiales semblent possibles pour aborder un problème de langue en aide individualisée :

- Reprise de règles de grammaire à l’occasion de la correction collective des productions des élèves du groupe dans le cadre d’un exercice donné.

- Traitement « traditionnel », par l’exercice, d’une difficulté choisie préalablement par le professeur et que les élèves peuvent être amenés à identifier eux-mêmes, par l’analyse d’extraits de copies du groupe présentant ce défaut.

- Traitement d’une question de langue à l’occasion de l’étude d’un problème littéraire qui nécessite la maîtrise de cette question.

Quelle que soit la situation choisie, il semble pertinent : D’une part, de mettre les élèves en situation de se relire et de se critiquer eux-mêmes et les uns les autres. D’autre part, de favoriser la réécriture des productions initiales.

En structurant l’expression de sa pensée par le repérage des éléments constitutifs de la cohérence d’un texte

Activité (2 séances) : travail sur un corpus de productions d’élèves

- Séance 1 :

  • Proposer un corpus d’extraits de copies d’élèves ou bien de textes manipulés de telle sorte que leur intelligibilité soit menacée par :
    • L’absence de propos
    • L’absence ou un mauvais usage de la ponctuation
    • L’absence ou de mauvaises reprises et substitutions
    • L’absence d’articulations logiques ou chronologiques
  • 1. Pourquoi ces textes sont-ils difficilement compréhensibles ?
  • Faire apparaître ainsi les notions de progression d’un texte, de thème et de propos dans la phrase et le texte, de relation entre les phrases et comprendre l’importance de la maîtrise de la syntaxe et de la ponctuation, des reprises pronominales et des substitutions lexicales, des articulations logiques et chronologiques.
  • 2. Réécrire les textes proposés en rétablissant leur cohérence.

- Séance 2 :

  • Proposer un corpus constitué de deux ou trois textes présentant des progressions différentes (thème constant, thème linéaire, thème dérivé).
  • 1. Repérer les éléments constitutifs de la cohérence de chacun des textes.
  • 2. Corriger sa propre copie sur le plan de la cohérence du propos.
  • Les séances suivantes peuvent être consacrées à chacune des difficultés spécifiques dégagées ici : ponctuation, articulations logiques,...

En structurant l’expression de sa pensée par la maîtrise de la ponctuation

Activité (2 séances) : Ponctuer pour donner du sens

- Séance 1 :

  • Exercice initial rapide afin de prendre conscience du fait que la ponctuation est créatrice de sens et non ornementale :
    • 1. "Pierre dit Jean a tué Paul." Qui dois-je arrêter ?
    • 2. Répertorier les signes de ponctuation et leurs emplois en rédigeant pour chacun d’eux une phrase significative.

- Séance 2 :

  • 1. (Proposer un texte dans lequel on a supprimé la ponctuation). Rétablir la ponctuation dans ce texte où elle a été supprimée.

Ou bien

  • 1. Ponctuer le texte suivant de deux manières différentes.
    « charlotte j’ai annoncé à mes parents ma décision t’épouser voilà où le bât blesse papa a dit maman n’acceptera jamais ils veulent que j’épouse Gertrude la fille de la charcutière comme toi je la trouve vulgaire je ne les laisserai jamais nous séparer je préfèrerais mourir gaston »
    • Cas A : Gaston écrit à Charlotte qu’il veut épouser. Sa mère s’y oppose mais il résistera.
    • Cas B : Gaston écrit à Charlotte. Il ne veut pas se marier. Son père veut qu’il se marie mais Gaston préfère rester vivre chez ses parents.
  • 2. Corriger la ponctuation dans son propre devoir.
    Puis surveillance systématique des productions écrites suivantes de l’élève sur ce plan.

En structurant l’expression de sa pensée par la maîtrise des articulations logiques

Activité (3 séances) : Identifier et classer les relations logiques

- Séance 1 :

  • 1. Proposer un corpus d’énoncés brefs contenant de manière explicite ou implicite les principales relations logiques.
    • Classer ces énoncés en fonction des relations logiques qu’ils contiennent. Identifier le procédé qui permet d’exprimer cette relation.
  • 2. Reprise collective de l’exercice afin de rappeler les principales relations logiques.

- Séance 2 :

  • 1. Proposer un texte dont les termes d’articulations logiques ont été supprimés.
    • Rétablir les articulations logiques du texte.
  • 2. Proposer des énoncés contenant des relations logiques implicites.
    • Identifier la relation logique et l’exprimer de manière explicite.

- Séance 3 :

  • 1. Proposer une argumentation dont les phrases ont été mélangées.
    • Reconstruire l’argumentation.
  • 2. Proposer un corpus d’extraits de copies d’élèves présentant des erreurs de logique.
    • Identifier les erreurs contenues dans ces copies sur le plan de la logique et les corriger.

En exploitant son brouillon

Activité (2 séances) : Comprendre l’intérêt et l’usage du brouillon.

- Séance 1 :

  • Présenter un corpus de brouillons du groupe.
  • 1. Lire ces brouillons et les comparer à la copie effectivement rendue. Qu’est-ce qui caractérise ces brouillons sur le plan de leur forme et de leur contenu ? En quoi sont-ils différents de la copie ? En quoi ont-ils été utiles aux élèves ?
  • 2. Réfléchir aux fonctions d’un brouillon et élaborer une méthode de travail qui distingue les différentes étapes de la réflexion : ce qui doit être réalisé au brouillon, ce qui doit être réalisé directement sur la copie, quel que soit l’exercice proposé.

- Séance 2 :

  • Proposer un exercice d’argumentation ou d’analyse de texte relativement simple et limité.
  • Traiter cet exercice en respectant impérativement la méthode élaborée au cours de la séance précédente.
Activité (3 séances) : Rédiger un fait divers à partir d’une phrase de Fénéon

- Travailler la notion de brouillon, de phase préparatoire avant l’écriture finalisée
- Ecriture d’un fait divers TEXTE SUPPORT : Félix Fénéon, Nouvelles en trois lignes, in Œuvres complètes, Gallimard, 1991.

- Séance 1 : la première heure d’AI est consacrée au travail préparatoire

  • Les élèves sont réunis selon la phrase choisie et ils réfléchissent ensemble aux divers éléments qu’ils peuvent ajouter pour augmenter cette histoire
  • Au brouillon :
    • Trouvez ce qui l’on pourrait ajouter à ces phrases pour étoffer votre fait divers.
    • Demandez-vous quel registre vous allez privilégier et une fois que vous avez choisi, cherchez les éléments (outils d’analyse) permettant de créer l’effet attendu (vous pouvez aussi vous servir de votre manuel technique).
    • Essayez de trouver des formules percutantes.
    • Réfléchissez à la structure de votre fait divers.
    • N’oubliez pas les caractéristiques propres du fait divers (utilisez votre cours et le tableau de synthèse).
    • Respectez la présentation typographique du fait divers.

- Séance 2 : les divers brouillons sont présentés à la classe.
On les compare et on les améliore. Puis les élèves sont invités à rédiger leur fait divers.

- Séance 3 : les faits divers sont lus à l’ensemble du groupe.
On confronte rapidement les versions finales et les brouillons afin d’améliorer la maîtrise du brouillon.

3) Pour développer les compétences linguistiques

En enrichissant son vocabulaire par l’utilisation d’un dictionnaire

Activité (2 séances) : « C’est chaud ... »

- Qualifier la difficulté d’une idée, un texte, une théorie en partant de l’expression « C’est chaud ». Faire réagir à cette qualification et prendre conscience de son sens (métonymique !) et de ses limites.

- Séance 1 :

  • Recherche dans le dictionnaire de synonymes du paradigme « difficile ».
  • Classer les adjectifs dans un nuancier : du plus faible au plus fort.
  • Discussion sur les nuances de sens et établissement d’une liste.
  • Produire des phrases (oral/écrit) en utilisant ces termes pour qualifier des textes vus en classe, des notions, etc.

- Séance 2 :

  • Rédiger un texte court pour définir et expliquer la difficulté d’un texte étudié en classe.
  • Lecture commentée des propositions.
  • Amélioration collective d’un texte sélectionné.
Activité (1 séance) : Le jeu du dictionnaire

- Désigner un meneur de jeu : il choisit dans un dictionnaire un mot ignoré de tous, les participants rédigent une définition en s’approchant au plus près de la formulation propre aux dictionnaires.
- Le meneur de jeu intègre la définition exacte recopiée aux propositions.
- Il fait voter laquelle des propositions semble exacte.
- Chaque joueur remporte un point si sa proposition est retenue.
- Les élèves prennent conscience de la particularité rédactionnelle des définitions dans un dictionnaire

Activité (2 séances) : Enrichir le vocabulaire de l’analyse

- Séance 1 :

  • Suite à une lecture analytique sur l’incipit de Thérèse Raquin : constituer un « réservoir de mots » à partir de la notion d’étrangeté en utilisant un dictionnaire des synonymes et un dictionnaire courant.
  • A partir de ce lexique, rédiger un paragraphe mettant en évidence l’aspect étrange du lieu. Lecture commentée des productions.

- Séance 2 :

  • Reprise et amélioration du paragraphe à partir des consignes données en classe sur la composition d’un paragraphe.
  • Lecture et reprise collective, insertion des exemples.

En enrichissant son vocabulaire par la rédaction de notes

Activité (2 séances) : Enrichir son vocabulaire par la rédaction de notes.

- Séance 1 : Au CDI.

  • Proposer un texte qui sera ultérieurement étudié en classe entière.
  • 1. Lire le texte et repérer les éléments qui nécessitent une note.
  • Reprise collective de cette recherche afin de réfléchir à l’enjeu de ces notes et d’établir la liste définitive des éléments à annoter. Distribuer à chacun la ou les notes qu’il devra rédiger.
  • 2. Rechercher les informations nécessaires à la constitution des notes, organiser le plan de chaque note et soumettre ce brouillon au professeur.

- Séance 2 : En salle informatique.

  • 1. Rédiger chaque note au brouillon.
  • 2. Saisir chaque note, après correction du professeur, afin que le document final soit utilisable par la classe.

En enrichissant son vocabulaire par l’exploration d’un champ lexical

Activité (1 séance) : Rédiger un dialogue imaginaire.

- 1.Faire une liste des mots relatifs au corps. En choisir deux, les définir, les caractériser, réfléchir à leur rôle.
- 2. Inventer un dialogue entre les deux avec obligation de développer une réplique pour chaque « personnage ».

Activité (2 séances) : Enrichir son vocabulaire en explorant un champ lexical.

- Choisir un champ lexical en fonction de la séquence menée en classe entière.

  • Exemple : Parallèlement à une séquence privilégiant l’objet d’étude : « lire, écrire, publier » : les différentes parties d’un livre...

- Séance 1 :

  • 1. En observant les livres à disposition, répertorier les différentes parties d’un livre (l’objet et son contenu). Reprise collective rapide du repérage : préface, bibliographie, sommaire, index, tranche, quatrième de couverture, page de garde, dédicace...
  • 2. Au moyen de l’observation des livres, préparer au brouillon une définition précise pour chacun de ces termes.

- Séance 2 :

  • Rédiger les définitions afin de constituer collectivement un « petit dictionnaire du livre ».
  • Ou bien inventer un mot croisé (grille et légende) contenant ce vocabulaire.
Activité (3 séances) : S’exprimer à partir de la notion de lyrisme.

Cette séquence fait suite à l’étude des Mémoires d’un fou et en particulier d’un passage particulièrement lyrique (étude du vocabulaire du mal-être et fiche sur le lyrisme).

- Séance 1 :

  • 1.Compléter la recherche du vocabulaire du mal être à l’aide d’un dictionnaire.
  • 2. En s’aidant du vocabulaire obtenu et de la fiche sur le lyrisme, rédiger un texte lyrique où un adolescent d’aujourd’hui exprime son mal de vivre sous le forme d’une page de journal.

- Séance 2 : En salle informatique.

  • Saisir chaque note, après correction du professeur, afin que le document final soit utilisable par la classe.

- Séance 3 :

  • 1. Distribution des textes et lecture : choix motivé du texte le plus réussi.
  • 2. Etude du texte à partir de la fiche sur le lyrisme.

En passant du concret à l’abstrait

Activité (1 séance) : Formuler une thèse à partir d’une photographie.

- Proposer un corpus de photographies.
- Oralement et en groupe :

  • 1. Identifier la situation d’énonciation.
  • 2. Décrire la photographie.
  • 3. Préciser l’effet produit par la photographie sur le spectateur (registre) et justifier la réponse.

- A l’écrit, individuellement :

  • 4. On considère que cette photographie d’une situation particulière et son registre sont au service d’une thèse générale. Rédiger cette thèse.

- Reprise collective de chacune des thèses proposées sur le plan de sa pertinence et de l’expression écrite.

Activité (2 séances) : Analyser des titres d’œuvres littéraires et en déduire les fonctions d’un titre.

- Séance 1 : A partir de deux ou trois œuvres étudiées en classe.

  • 1. Comment comprenez-vous le choix du titre de l’œuvre ? Vous répondrez à cette question en un développement construit et entièrement rédigé. Vous pourrez utiliser le cours.
  • Reprendre collectivement la production de chacun.

- Séance 2 :

  • En vous fondant sur les analyses menées au cours de la séance précédente, rédiger un paragraphe présentant les fonctions du titre d’une œuvre littéraire.
  • Reprendre collectivement la production de chacun

En donnant du sens par l’écriture à des notions littéraires

Activité (1 séance) : Maîtriser la notion de « focalisation ».

Après l’étude en classe entière de la nouvelle de F. Kassak intitulée Iceberg (Narration en focalisation interne ; point de vue du narrateur personnage principal de la nouvelle : Bernard).
-  1. Réécrire la rencontre d’Irène et Bernard ou bien la tentative de meurtre de Bernard sur Georges en adoptant le point de vue d’Irène.
-  2. Réécrire la rencontre d’Irène et Bernard ou bien la tentative de meurtre de Bernard sur Georges en adoptant la focalisation externe.

Activité (1 séance) : Maîtriser la notion de « registre ».
  • Choisir un fait divers.
  • 1. Réécrire ce fait divers en adoptant un registre comique.
  • 2. Réécrire ce fait divers en adoptant un registre polémique.
Activité (3 séances) : Comprendre les caractéristiques et les fonctions de la métaphore et de la comparaison.

Séance 1 :

  • Proposer un corpus de métaphores et de comparaisons.
  • 1. Transformer les métaphores de ce corpus en comparaisons et les comparaisons en métaphores. Reprise des transformations des élèves afin de revoir ces deux figures de style et de diversifier l’expression de la comparaison.
  • 2. Rédiger un paragraphe développant une métaphore filée dont le comparé sera choisi parmi ces trois propositions :
    • Une photocopieuse que l’on ne peut arrêter
    • La lune par une nuit orageuse
    • Une foule de manifestants sur le boulevard Saint-Michel
  • l’expression sera travaillée en fonction de l’effet recherché sur le lecteur.

- Séance 2 :

  • 1. Rédiger un paragraphe expliquant l’effet recherché sur le lecteur au moyen de la métaphore choisie et développée au cours de la première séance.
  • 2. Relire les deux textes produits pour les améliorer.
    Donner à lire « Le Coche et la Mouche » de La Fontaine pour la séance suivante.

- Séance 3 :

  • Extrait des Misérables de V. Hugo : Gavroche sur la barricade en construction.
  • Analyser la métaphore filée dans le texte.

En sensibilisant aux potentialités du langage

Activité (2 séances) : L’Oulipo et l’écriture sous contraintes

- Séance 1 : Au CDI.

  • 1. Présentation des divers exercices de réécriture proposés par l’Oulipo à partir d’un montage d’exemples. Retrouver les contraintes d’écriture
  • 2. Les élèves sont ensuite invités à choisir l’exercice qu’ils ont envie de pratiquer. Puis ils recherchent au CDI, un texte support soit dans une anthologie ou dans une œuvre.

- Séance 2 :

  • 1. Lecture des diverses productions. Retrouver les contraintes imposées dans la réécriture
  • 2. Confrontation avec le texte initial pour percevoir les modifications apportées.
Activité (2 séances) : Queneau, Exercices de style et l’expansion stylistique.

- Séance 1 :

  • Lire le texte matriciel d’Exercices de style.
  • Présenter la table des matières.
  • Faire réagir aux termes employés par Queneau.
  • Sélectionner quelques titres.
  • Rédiger un « exercice » à partir de cette liste.

- Séance 2 :

  • 1. Lecture des diverses productions.
  • 2. Retrouver les contraintes imposées par le titre (« Gustatif », « Olfactif », « Télégraphique »...).
  • 3. Confrontation des productions avec les textes de Queneau.
Activité (1 séance) : Ponge et la réécriture.

- 1. Partir d’un extrait de « La cruche dans tous ses états » et faire découvrir les associations d’idées, les jeux de sonorité, l’attention à la forme des lettres, la disposition du texte.
- 2. Rédiger un texte sur un objet au choix qui prête attention aux mêmes phénomènes.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)