Annexe - Exemples de courts rituels de classe Discipline / Conduite de classe

, par Inspection pédagogique régionale de Lettres

Retour à l’article principal Discipline / Conduite de classe

Des rituels décrochés en début d’heure

Lors de leur entrée en classe, les élèves sortent leurs affaires de leurs sacs et s’assoient lorsqu’ils y sont invités par le professeur. Sous la responsabilité du professeur, une proposition liée aux différents domaines du français est inscrite au tableau ou donnée à l’oral. Au fil de l’année, on peut en confier la responsabilité à chacun des élèves. Le schéma est ainsi le même, le contenu peut mobiliser chacun des domaines du français. Ces rituels sont indicatifs, car chaque professeur a les siens.

  • Écriture : « ma petite phrase du jour »
    Au tableau, une inscription : un thème, une citation littéraire ou philosophique. À partir de cette indication, les élèves sont invités à produire un court écrit (une phrase) sur ce que cela leur inspire. Pendant ce laps de temps, le professeur fait l’appel. À l’issue de l’appel, deux élèves partagent avec les autres leurs phrases. Il s’agit d’un temps d’écriture libre et de partage. Lorsque la phrase de l’élève s’y prête, des élèves ou le professeur peuvent soumettre un commentaire oral sur ce qu’ils y voient de pertinent ou sur ce que cela leur évoque.
  • Lecture à voix haute
    Le professeur, puis plus tard et à leur tour, chacun des élèves. On ouvre la séance par la lecture à voix haute d’un texte court qu’on a particulièrement aimé
  • Orthographe
    La phrase dictée du jour. Le professeur, puis plus tard à leur tour, chacun des élèves dicte une phrase qui pose un problème orthographique précis
  • Étude de la langue
    - L’analyse grammaticale du jour. En relation avec le programme de langue, on étudie la syntaxe de la phrase.
    - Orthographe : la phrase dictée du jour. Le professeur, puis plus tard à leur tour, chacun des élèves dicte une phrase qui pose un problème orthographique précis.
    - Lexique : le mot du jour. Présentation d’un mot bizarre, inconnu…

Des rituels raccrochés à la séquence en cours

Ils permettent de centrer la séance sur le sens du travail des élèves, sa motivation, son accompagnement.
Ces rituels (indicatifs, car chaque professeur a les siens) ont pour fonction de relier le travail des élèves au projet ou à la séquence en cours.
Ils consistent à :

  • faire écrire ou parler en lien avec la recherche de séquence que le classeur ou le cahier retrace :

    Comment relieriez-vous ce texte à notre enquête littéraire de séquence ?

  • Montrer la logique de la séance dans la séquence :

    Après avoir observé le rôle masquant, déformant, de l’autobiographie, qu’avons-nous observé aujourd’hui ?

    Lien à faire entre la séance et le projet de séquence :

    Avons-nous avancé dans notre recherche de réponse à la problématique ? Comment ? Où en sommes-nous dans notre parcours, ou notre enquête littéraire ?

Ces rituels assurent l’alternance entre :

  • des activités collectives - remue-méninges, questions, recherche des idées, débats… pour entrer dans la notion, le propos, mettre en commun, synthétiser…
  • des activités individuelles ou de groupe - réflexion, analyse, synthèse, production écrite…

Des questions structurent et scandent alors le cours :

« qui peut reformuler ? », « qu’allons-nous faire d’abord… ? », « que faire ensuite ? », « et finalement, que retenir ? »

Des rituels de fin de séance

De même qu’une séance s’ouvre une séance se ferme.
Trop souvent, les élèves sortent, refermant leurs sacs sur un cahier de texte à peine rempli et fuient la classe tandis que la sonnerie se termine. L’oubli est comme inscrit dans la séance pourtant destinée à permettre à chacun de franchir des obstacles, apprendre et mémoriser. Pour entretenir une mémoire de l’apprentissage, de nombreuses possibilités se présentent pour peu que l’on n’oublie pas la montre, et qu’on dilue les travaux personnels hors la classe, lors de la séance :

  • Questions rituelles de fin de séance :

    Qu’avons-nous appris aujourd’hui ? Qu’est-ce que je vais pouvoir réutiliser ? Pourquoi ?

  • Retour sur le moment préféré, ou le plus important, de la séance pour l’élève interrogé.
  • Relecture d’un passage ou d’un texte parcouru ou étudié lors du cours. Pourquoi ce choix ?
  • Attentes de lecture après un extrait d’oeuvre intégrale.
  • Petit oral ou écrit d’intervention, ramassé ou non. Cet écrit peut être projeté pour un rituel de début à l’ouverture de la séance suivante.
  • Fabrication par les élèves de la prochaine phrase du jour à la fin d’une séance de langue.
  • ...

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)