Revalorisation des Langues et cultures de l’Antiquité

Afin de contribuer pleinement au développement de la culture humaniste des élèves et au renforcement de leur maîtrise de la langue, l’enseignement des langues et cultures de l’Antiquité fait l’objet d’une revalorisation, dont on trouvera ci-dessous les principaux axes, tant au niveau national qu’au niveau académique :

  • Au niveau national :
    • A la rentrée 2017, l’assouplissement de la réforme du collège a transformé « l’enseignement de complément » en « enseignement facultatif », lequel n’est plus assujetti à un EPI LCA. Le volume horaire peut être porté à 7 heures pour l’ensemble du cycle 4 (1 h en 5e, 3 h en 4e, 3 h en 3e, mais d’autres répartitions sont possibles). Par ailleurs, un EPI LCA peut être proposé à tous les élèves de 6e.
      Circulaire « Mise en œuvre de l’enseignement facultatif de langues et cultures de l’Antiquité », parue au BOEN n°4 du 25 janvier 2018 :
      http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=125517
    • Le 31 janvier 2018, un rapport sur la valorisation des LCA a été remis au Ministre. Ce rapport intitulé « Les Humanités au cœur de l’Ecole » formule des recommandations pour valoriser les LCA auprès des élèves et propose des pistes pédagogiques pour assurer leur attractivité.
      L’actualité sur ce rapport ;
      Le rapport « Les humanités au cœur de l’école » ;
      Des pistes pédagogiques extraites de ce rapport.
    • En 2018-2019, une certification complémentaire LCA (option latin et/ou grec) sera mise en place à l’intention, entre autres disciplines, des professeurs de lettres modernes, titulaires ou contractuels, qui souhaitent faire reconnaître leurs compétences dans l’enseignement des langues et cultures de l’Antiquité. Elle leur permettra d’enseigner le latin ou le grec dans les établissements ne disposant pas d’un professeur de lettres classiques.
      Note de service « Certification complémentaire, Création dans le secteur disciplinaire Langues et cultures de l’Antiquité », parue au BOEN n°12 du 22 mars 2018 :
      http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=127432
  • Au niveau académique :
    • Un diplôme universitaire (DU de latin) sera conjointement proposé par la DAFPA et l’université de Paris Ouest Nanterre au PAF 2018-19. Il s’agit d’une formation hybride comportant quelques présentiels et un travail en distanciel asynchrone. Ce DU a vocation à être la première étape d’un parcours de formation conduisant à la certification complémentaire. Il porte essentiellement sur les bases de la langue latine.
    • Pour se préparer progressivement à l’obtention de la certification complémentaire, les professeurs intéressés pourront s’inscrire au stage intitulé « Enseigner les LCA sans être spécialiste », proposé sur deux niveaux et en deux sessions au PAF 2018-2019. Ce stage a vocation à faire envisager la didactique propre aux LCA et à actualiser les connaissances de latin et de grec.
    • Dans les Réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP +), un effort particulier sera fait pour permettre aux élèves de suivre un enseignement de LCA. Celui-ci sera dispensé soit par un professeur de lettres classiques, s’il est présent dans l’établissement, soit par un professeur de lettres modernes (langues, HG...) à qui une formation sera assurée en vue de l’obtention, à terme, de la certification complémentaire.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)