Thésée

, par DELISLE Robin, Collège Paul Bert, Malakoff

Ξένος : Θησεὺς καλεῖται, τοῦ πρὶν Αἰγέως τόκος.
Sophocle, Oedipe à Colone, vers 69
πρὶν = auparavant
Αἰγεύς, -έως (ὁ)
τόκος, -ου (ὁ) : le rejeton
καλεῖται = est appelé/était appelé

1.Traduisez ce vers de Sophocle.
2. Quel verbe déjà vu vous semble pouvoir appartenir à la même famille que τόκος, -ου (ὁ)

    Naissance et adolescence de Thésée

ὁ Θησεὺς υἱὸς Αἰγεώς ἐστιν. Τίκτεται ἐκ Αἴθρας. Αἴθρα μήτηρ Θησεὼς ἐστιν. Ποσειδῶν λέγεται γνήσιος πατὴρ Θησεώς ἐστιν. Αἰγεύς μετὰ γένεσεα Θησεώς κρύπτει τὸ χαλκοῦν ξίφος καὶ τὰ χρυσῆ σάνδαλα ὑπὸ λίθου καὶ ποτὲ τὴν πολίν ἀπολείπει. Οὐ γιγνώσκει Αἰγέα. Ἀλλα Αἴθρα γιγνώσκει που τὸ τοῦ Αἰγεώς ξίφος καὶ τὰ σάνδαλα ἐστιν. ὅταν κουρὸς γίγνεται Θησεὺς,εὐρισκει τὸν λίθον καὶ ἀναλάμβανει ταδε1. Ἔπειτα  δὲ Θησεὺς  εἰς τὴν Ἀττίκην ἐρχεται. Ἐν τῇ πορείᾳ καλὰ ἔργα ἀποτελεῖ. Ἀνόσιους καὶ δεινοὺς καὶ δολερούς γὰρ ἐχθροὺς ἀποκτείνει. Θησεὺς ἄνδρειος ἐστιν. Ὅταν πρὸς τὸν Αἰγέα  παρέρχομαι, ἡ φοβερά Μήδεια, ἡ τοῦ βασιλέως γυνὴ Θησέα φαρμακεύειν βούλεται. Ἀλλὰ Θησεὺς τὴν Μήδειαν ἐκκαλύπτει καὶ Αἰγεὺς, ὁ τῶν Ἀθηναίων βασιλεὺς τὴν βασιλειαν τῷ Θήσει δωρεῖται.

    Adjectifs Noms Verbes Mots invariables
    ἀθηναίος, -α, -ον athénien
    ἁργύρεος/οῦς, -έα/ᾶ, -εον/οῦν d'argent
    ἀνόσιος, -ος, -ον impie
    γνήσιος, -α, -ον  naturel
    φοβερός, -ά, -όν redoutable
    χαλκέος/οῦς, -έα·/ῆ, -εον/οῦν de bronze
    χρυσεος/οῦς, -έα·/ῆ, -εον/οῦν d'or
    Αἰγεὺς, έως (ὁ) Egée
    Αἴθρα, -ης (ἡ) Aethra
    γένεσις, -εως (ἡ) naissance
    ἔργον, -ου (τὸ) 1.le travail 2.l'oeuvre
    ἐχθρός, -ου (ὁ) l'ennemi
    Θησεὺς, -έως (ὁ) Thésée
    κουρὸς, -ου (ὁ) jeune homme
    Μήδεια, -ας (ἡ) Médée
    ξίφος, -ους (τὸ) l'épée (3e decl)
    πατὴρ, -τρος (ὁ) le père (3e decl)
    πολίς, έως (ἡ) la ville
    πορεία, -ας (ἡ) voyage
    Ποσειδῶν, όνος (ὁ) (3ème décl)
    σάνδαλον, -ου (τὸ) la sandale
    Τροιζήν, -ῆνος  (ἡ) Trézène (3e decl)


    ἀναλάμβανω
    ἀπολείπω je quitte
    ἀποκτείνω je tue
    ἀποτελῶ j'acoomplis
    βούλομαι je veux
    γιγνώσκω je connais
    ἐκκαλύπτω je découvre
    εὐρισκω je trouve
    κρύπτω je cache
    λέγεται il est dit
    παρέρχομαι j'arrive à côté de
    φαρμακεύω j'empoisonne
    ἔπειτα ensuite
    μετὰ après, avec


A propos de Thésée

http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/anti/argo/thesee0.htm


La légende du Minotaure.
Περὶ Πασιφάης.
᾿Εγκαλοῦσά* τι τῷ ῾Ηλίῳ ἡ ᾿Αφροδίτη πλήττει τὰς ἐκείνου θυγατέρας ἔρωσι καινοῖς. ἐρᾷ δὴ καὶ Πασιφάη ταύρου καὶ καρτερεῖν οὐκ ἔχουσα* φράζει πρὸς τὸν Δαίδαλον τὸ πάθος. ὁ δὲ ἦν ᾿Αθηναῖος καὶ φεύγων * διέτριβεν ἐν Κρήτῃ. πείθεται δὴ καὶ βοηθεῖ τῇ γυναικὶ διὰ βοὸς ξυλίνης. κοίλην γὰρ αὐτὴν ἐργασάμενος καὶ κατακλείσας ταύτῃ τὴν ἐρῶσαν δέρματι , βοὸς καλύψας τὸ πλάσμα κινεῖ τὸν ταῦρον ἐπὶ τὴν εἰκόνα. καὶ   ἐλθὼν ** μίγνυται δὴ τῇ γυναικί, βοϊ δέ, ὡς ᾢετο ***. τότε ὁ Μινώταυρος γίγνεται ταῦρος μὲν τὴν κεφαλήν, τὸ δ᾿ ἐντεῦθεν ἄνθρωπος.
Libanios Προγυμναστατα (Exercices préparatoires), Récits
* participe présent
** une fois arrivé
*** il  croyait

Remarques grammaticales

L'accusatif de relation.

L'accusatif est en fait un cas qui marque une extension sous toutes ses formes : extension de l'action exprimée dans un verbe sur un objet, extension dans le temps et l'espace ( mouvement, durée ) mais aussi d'une manière très abstraite L'EXTENSION D'UNE REALITE ( Qualité, défaut, dimension, douleur, plaisir, et cetera ) à l'objet sur laquelle cette réalité porte. Cette EXTENSION est néanmoins toujours une RESTRICTION, puisqu'elle PRECISE l'action.
Ainsi considérons l'exemple suivant :
Si l'on mange une pomme ( c'est à dire que l'on rajoute grammaticalement le Cod "une pomme" à votre verbe ), l'action de se nourrir se restreint à un objet particulier qu'est l'aliment. Le sens de manger n'est plus absolu, mais limité à un seul aliment.. En ce sens, il y a une restriction de l'action "manger" à la pomme.
De même dans la phrase grecque suivante τότε ὁ Μινώταυρος γίγνεται ταῦρος μὲν τὴν κεφαλήν, τὸ δ᾿ ἐντεῦθεν ἄνθρωπος, le Minotaure est dit taureau en ce qui concerne la tête, mais homme pour l'intérieur. Il y a bien là deux accusatifs de relation, c'est à dire une restriction de la qualité taureau à la tête, et une restriction de la ualité humain à l'intérieur du corps. Ces restrictions sont rendues par un accusatif dans les deux cas, l'accusatif de relation.

La déclinaison singulière des noms en -υς

Les mots en -υς auxquels appartient βοῦς la vache (ou le boeuf) sont des mots de la troisième déclinaison, avec une légère variante, toutefois, à l'accusatif.

Cas
βοῦς
Nominatif
βοῦς
Vocatif
βοῦς
Accusatif
βοῦν
Génitif
βόος
Datif
βόϊ



Adjectifs Noms/ pronoms Verbes Mots invariables
Αθηναῖος = athénien
καινός, -ή, -όν : bizarre
κοῖλος, -η, -ον creux
ξυλίνος, -η, -ον : de bois
αὐτὸς, -ὴ, -ὸν : il, elle, le, lui, la (pronom de rappel)
βοῦς, -βοὸς (ἡ) : la vache
εἰκών, -όνος l'image
ἐκείνος, -η, -ον
ἔρως, -ωτος (ὁ) : le désir, l'amour
θυγάτηρ, -τρος (ἡ)
κεφαλή, -ῆς (ἡ) la tête
πάθος, -ους (τὸ) : la passion, la souffrance
Πασιφάη, -ης (ἡ) Pasiphaé
πλάσμα, -ατος (τὸ) la contrefaçon
ταῦρος, -ου -ὁ) : le taureau
γίγνομαι : je suis, je deviens, je nais
διάτριβω : je séjourne
ἐγκαλέω/ῶ τι + datif : avoir quelque chose contre quelqu'un
ἐράω/ἐρῶ : je désire + génitif ἡ ερῶσα = la femme désirante
ἐργάζομαι je travaille/ je fabrique ἐργασάμενος ayant fabriqué
ἔχω 1. J'ai, je possède 2. οὐκ ἔχω + infinitif = je ne peux
καλύπτω je cache καλύψας ayant caché
κατακλείω = enfermer κατακλείσας ayant enfermé
καρτερέω/καρτερῶ : je me domine
κινῶ je mets en mouvement, j'excite, je bouge
μίγνυμαι je me mélange
πείθομαι : je suis convaincu, je suis persuadé
πλήσσω/πλήττω : je frappe
φεύγω : je fuis φεύγων = en fuite
φράζω : je parle, je dis
διὰ + génitif : à cause de, par l'intermédiaire de
ἐντεῦθεν : à l'intérieur
περί + génitif = au sujet de
πρὸς + accusatif : à, vers, contre
τότε : alors
ὡς : comme



Les jeunes Athéniens victimes du Minotaure

τοὺς δὲ παῖδας εἰς Κρήτην κομιζομένους ὁ μὲν τραγικώτατος μῦθος ἀποφαίνει τὸν Μινώταυρον ἐν τῷ Λαβυρίνθῳ διαφθείρειν, ἢ πλανωμένους αὐτοὺς καὶ τυχεῖν ἐξόδου μὴ δυναμένους ἐκεῖ καταθνήσκειν, τὸν δὲ Μινώταυρον, ὥσπερ Εὐριπίδης φησί, σύμμικτον εἶδος κἀποφώλιον βρέφος γεγονέναι, καὶ ταύρου μεμῖχθαι καὶ βροτοῦ διπλῇ φύσει.
Plutarque,Vies, chapitre 15


Noms
Adjectifs
Verbes
Mots invariables
βρέφος, -ους (τό) nouveau-né, nourisson
βροτός, -οῦ (ὁ)
διπλός, -η, -ον double
εἶδος, -ους aspect, forme
ἐξόδος, -ου (ὁ) sortie
παῖς, -παιδός (ὁ) enfant
φύσις, εως (ἡ) nature

ἀποφώλιος, -α, -ον vain, sans effet
βροτός, -ή, -όν mortel
σύμμικτος, -η, -ον mélangé, mixte
τραγικός, -ή, -όν tragique
τραγικώτατος très tragique
ἀποφαίνω je montre
διαφθείρω je détruis, je tue
καταθνήσκω je meurs
κομιζόμαι  je suis transporté, amené
πλανόμαι je m'égare
τυγχάνω : je trouve
φημί je dis φησί il dit
ἐκεῖ là
ὥσπερ comme


Remarques grammaticales

La proposition infinitive

On nomme proposition infinitive une proposition complétive dont le verbe est à l'infinitif et le sujet à l'accusatif.
On trouve ce type de proposition après les verbes d'opinion et d'affirmation.
Ainsi la phrase suivante :
τοὺς δὲ παῖδας εἰς Κρήτην κομιζομένους ὁ μὲν τραγικώτατος μῦθος ἀποφαίνει τὸν Μινώταυρον ἐν τῷ Λαβυρίνθῳ διαφθείρειν
remise dans l'ordre de la construction donne :
ὁ μὲν τραγικώτατος μῦθος ἀποφαίνει τὸν Μινώταυρον διαφθείρειν ἐν τῷ Λαβυρίνθῳ τοὺς δὲ παῖδας εἰς Κρήτην κομιζομένους

Sujet de la proposition principale
Verbe déclaratif de la prop.princip
Sujet de la proposition infinitive
Verbe de la prop. inf
COD de la prop.inf
ὁ μὲν τραγικώτατος μῦθος ἀποφαίνει τὸν Μινώταυρον
διαφθείρειν τοὺς δὲ παῖδας
Un récit très très tragique
montre (que)
le Minotaure
 tue
les enfants


Le participe présent médio-passif.

Pour former le participe présent médio-passif, il suffit de rajouter le suffixe μενος, -η, -ον au radical. Le participe se traite exactement comme un adjectif de première classe pour tout ce qui touche les accords.

Thésée ému par le sort des jeunes Athéniens

 ταῦτ' ἠνία τὸν Θησέα, καὶ δικαιῶν μὴ ἀμελεῖν, ἀλλὰ κοινωνεῖν τῆς τύχης τοῖς πολίταις, ἐπέδωκεν ἑαυτὸν ἄνευ κλήρου προσελθών. καὶ τοῖς μὲν ἄλλοις τό τε φρόνημα θαυμαστὸν ἐφάνη καὶ τὸ δημοτικὸν ἠγάπησαν, ὁ δὲ Αἰγεύς, ἐπεὶ δεόμενος καὶ καθικετεύων ἀμετάπειστον ἑώρα καὶ ἀμετάτρεπτον, ἀπεκλήρωσε τοὺς ἄλλους παῖδας.

Touché de ces plaintes, Thésée pensa qu'il était juste de ne pas les négliger et de partager le sort de ses concitoyens. Aussi s'offrit-il volontairement sans participer au tirage au sort. Tous les Athéniens trouvèrent cette grandeur d'âme admirable et furent charmés de son dévouement au peuple, sauf Égée. Celui-ci eut beau le prier et le supplier : il le trouva inflexible et inébranlable. Alors il procéda au tirage au sort des autres enfants.


Phédon, disciple de Socrate, évoque la commémoration du sacrifice de jeunes athéniens au Minotaure.

τοῦτ᾽ ἔστι τὸ πλοῖον, ὥς φασιν Ἀθηναῖοι, ἐν ᾧ Θησεύς ποτε εἰς Κρήτην τοὺς “δὶς ἑπτὰ” ἐκείνους ᾤχετο [58b] ἄγων καὶ ἔσωσέ τε καὶ αὐτὸς ἐσώθη. τῷ οὖν Ἀπόλλωνι ηὔξαντο ὡς λέγεται τότε, εἰ σωθεῖεν, ἑκάστου ἔτους θεωρίαν ἀπάξειν εἰς Δῆλον· ἣν δὴ ἀεὶ καὶ νῦν ἔτι ἐξ ἐκείνου κατ᾽ ἐνιαυτὸν τῷ θεῷ πέμπουσιν.
ἐπειδὰν οὖν ἄρξωνται τῆς θεωρίας, νόμος ἐστὶν αὐτοῖς ἐν τῷ χρόνῳ τούτῳ καθαρεύειν τὴν πόλιν καὶ δημοσίᾳ μηδένα ἀποκτιννύναι, πρὶν ἂν εἰς Δῆλόν τε ἀφίκηται τὸ πλοῖον καὶ πάλιν δεῦρο·

ᾤχετο était parti
ηὔξαντο avaient fait voeu à ...de....
ἀπάξειν mener
ἀποκτιννύναι tuer, commettre un meurtre
ἄρξωνται ils commencent
ἀφίκηται il arrive

Remarques :
ἔσωσέ , ἐσώθη et σωθεῖεν sont des formes d'un même verbe. Identifiez-le dans le lexique.
ἔσωσέ est un aoriste actif, ἐσώθη est est un aoriste passif, σωθεῖεν est un optatif passif aoriste.
Faites une recherche : qu'est-ce qu'un aoriste ? Un optatif ? Déduisez-en la traduction de ces verbes.


Adjectifs
Noms
Verbes
Mots invariables
ἐκείνος, -η, -ο celui-là, celle-là, cela
μηδεῖς, μηδεμία, μηδέν nul, aucun, personne
οὖτος, αὕτη, τοῦτο celui-ci, celle-ci, ceci
ἐνιαυτος, -οῦ (ὁ) l'année
ἔτος, -ους (τό) l'année
θεωρια, -ας (ἡ) procession, contemplation
πλοῖον, -ου (τὸ) le vaisseau
πολίς, -έως (ἡ) la cité

ἄγω je conduis
καθαρεύω je suis pur
σώζω je sauve
φήμι je dis, φασι ils disent
ἀεὶ toujours
δεῦρο une seconde fois
δὴ désormais, certes
δημοσίᾳ = publiquement
δίς deux fois
ἐπειδάν quand, lorsque
ἑπτὰ sept
ἔτι encore
κατά le long de, selon
νῦν maintenant
πάλιν de nouveau
πρίν avant  πρὶν ἂν avant que
τότε alors



    Thésée affronte le Minotaure
    Qui est Thésée ? Qui est le Minotaure ?
    Comment le sculpteur a-t-il figuré ici la victoire de l'homme sur la bête ?

    Qui regarde vers le ciel, qui regarde vers le sol ? Analysez.
    Quelle tête surpasse l'autre ?

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)