MISE EN ŒUVRE DU SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES : L’ENSEIGNEMENT DE LA GRAMMAIRE

La durée

Une heure trente hebdomadaire est la durée fixée par la circulaire 2007-013pour l’étude de la langue (grammaire, lexique, orthographe).
La maîtrise de langue,première compétence du socle, désigne, quant à elle, la finalité de l’enseignement de la langue : « L’apprentissage de l’orthographe et de la grammaire doit conduire les élèves à saisir que le respect des règles de l’expression française n’est pas contradictoire avec la liberté d’expression : il favorise au contraire une pensée précise ainsi qu’un raisonnement rigoureux et facilement compréhensible. L’élève doit maîtriser suffisamment les outils de la langue que sont le vocabulaire, la grammaire et l’orthographe pour pouvoir lire, comprendre et écrire des textes dans différents contextes. »

On peut revenir sur le contenu et les modalités de ce temps dédié à l’étude réfléchie de la langue, dont le rappel n’est ni une rupture avec les I.O. de 1996, ni avec les pratiques des professeurs.

Les supports

Les activités et séances de grammaire et d’orthographe sont à inscrire à partir et dans le but de la compréhension et de l’expression. Les textes littéraires, les productions écrites des élèves, les productions orales des élèves sont autant de supports qui offrent des marques linguistiques intéressantes pour une séance de langue. L’interrogation sur la notion elle-même peut être le point de départ de la réflexion.

La programmation et la progression

Les programmes désignent des notions qu’il convient de confronter au parcours des élèves défini par les programmes et la grille de référence aux différents paliers de la première compétence du socle commun et au parcours de chaque élève (ce qu’il sait, ce qu’il sait reconnaître...) de façon à éviter la répétition, ou un approfondissement inopérant par manque de bases. Ainsi, on ne peut travailler sur la relation sujet/verbe, sans s’assurer que l’élève sait reconnaître un verbe. C’est dire l’importance de l’évaluation formative pour penser la programmation des notions dans une véritable progression correspondant aux besoins des élèves.

Les démarches

Quel que soit le support de la réflexion, il convient d’introduire un questionnement sur le sens de façon à mettre en évidence un problème de langue. On se fondera sur une méthode reposant sur des manipulations (suppression, ajouts, déplacement, substitution) et des reformulations (ou paraphrase) susceptibles de de faire apparaître des phénomènes (faits de langue).

La structuration des savoirs dans le parcours de l’élève

Le cycle III et le collège formant un continuum, il est intéressant de prévoir le parcours d’apprentissage, de construction, de complexification de ces notions : fiches, répertoire, cahier sont autant de propositions pour garder la mémoire et faire évoluer les définitions. A l’échelle du collège, on gagnerait à s’accorder sur la progression commune dans le travail des notions.

L’évaluation

La performance des élèves dans la maîtrise de la langue s’évalue en premier lieu dans des productions écrites et orales dont ils sont auteurs. Les interrogations de grammaire n’éclairent que sur la mémorisation et la possible compréhension des notions. Pour évaluer les capacités de l’élève à réfléchir sur ces notions, il faut prévoir des manipulations, des reformulations, de même la demande d’explicitation (en orthographe et en grammaire) fera apparaître et tout à la fois acquérir le raisonnement grammatical. On trouvera un cadre de référence
dans les grilles communes aidant à concevoir l’évaluation des élèves tout au long du collège.

Une réflexion académique

- Un groupe de travail (professeurs de collège, formateurs IUFM, universitaires académique) se réunit pour construire es ressources autour de cette question.
- Une conférence de Jacques David (Université de Cergy-Pontoise),

le 28 novembre à 14h au Lycée Léonard de Vinci de Levallois-Perret :

« Enseignement/apprentissage de la grammaire :
- Quels obstacles ?
- Quelles démarches ?
- Quels corpus ? »

Les IPR de Lettres

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)