Charte des examinateurs pour l’épreuve de culture générale et expression au BTS

Les académies de Paris, Créteil et Versailles se sont accordées sur une « charte » des examinateurs.

Le terme Charte est compris au sens d’écrit fondant un accord et une communication. Les indications contenues dans cette charte ont pour but de rappeler le contexte d’une communication adéquate avec la situation d’examen, acte institutionnel qui engage la responsabilité de tous. Elle définit le cadre des échanges permettant l’accord nécessaire à l’évaluation lors de l’examen.

Le BTS est un examen national. Il exige donc la garantie de l’équité dans le traitement des candidats en relation avec les attentes spécifiques de l’examen. De ce fait, le rôle de l’examinateur diffère de celui de l’enseignant-formateur dans sa classe. Sa responsabilité est engagée dans le cadre d’un jury collégial dont les décisions impliquent de droit une concertation menée en commissions. Celles-ci établissent les barèmes de notations de manière consensuelle. La notation, particulièrement variable d’un correcteur à l’autre, oblige les membres du jury à procéder à une harmonisation à l’issue des corrections pour réduire au mieux les écarts entre chaque membre du jury.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)